Isabelle Balkany compte "rendre l'argent" de la cagnotte pour son mari

Isabelle Balkany compte "rendre l'argent" de la cagnotte pour son mari
Isabelle Balkany le 18 octobre dernier au tribunal de Paris.

, publié le mercredi 13 novembre 2019 à 13h43

Ce mercredi, Patrick Balkany a vu sa deuxième demande de mise en liberté rejetée. L'argent réuni pour l'aider à payer une caution devrait être rendu aux donateurs. 

Patrick Balkany reste en prison : la cour d'appel de Paris a rejeté mercredi sa deuxième demande de mise en liberté.


Les 50.000 euros récoltés pour payer sa caution devraient être rendus aux personnes qui ont fait un don : c'est ce qu'annonce Isabelle Balkany, maire par intérim de Levallois et épouse de Patrick Balkany, sur BFMTV. 


"On n'a plus un rond"

Les comptes et les biens des Balkany ayant été saisis par la justice, le couple se voyait dans l'impossibilité de payer la caution de 500.000 euros liée à la première demande de mise en liberté, acceptée le 28 octobre dernier.

"On n'a plus un rond", avait affirmé l'élu le 5 novembre dernier. "Je crains que, malgré la brillante plaidoirie de mon avocat, je sois obligé de rester au trou, car je ne vois pas comment réunir cet argent." 

Le couple avait donc dû faire appel à ses soutiens et une cagnotte avait été lancée : 50 000 euros avaient été récoltés en une semaine - soit 10% de la somme exigée par la justice. Mais selon Isabelle Balkany, aucune banque ne voulait héberger le compte de l'association de soutien. 

Quant à Patrick Balkany, son épouse affirme qu'il "ne va pas bien. Il est extrêmement fatigué. Il a très mal au dos, il est sous médicaments, des anti-inflammatoires très forts, il ne mange pas ou peu et a perdu 20 kilos". 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.