Irak : l'autre acte héroïque d'Arnaud Beltrame

Irak : l'autre acte héroïque d'Arnaud Beltrame©Panoramic

6Médias, publié le mardi 27 mars 2018 à 11h30

Lors d'une opération antiterroriste à Bagdad en 2005, Arnaud Beltrame avait déjà mené une mission "au péril de sa vie", révèle L'Obs.

Irak, 2005. La guerre fait rage.

Les otages sont légion. Arnaud Beltrame a 31 ans. Il est à Bagdad pour trois mois, affecté en tant que "chef du détachement gendarmerie". Le 7 septembre, rapporte L'Obs, lui et ses hommes sont chargés d'exfiltrer une Française dont l'enlèvement apparaît imminent. La mission est périlleuse, Arnaud Beltrame le sait. Militante pacifiste, venue en Irak pour "jouer le rôle de bouclier humain", cette Française se retrouve prise au piège de la guerre, bloquée dans un hôtel en plein centre de la capitale irakienne, menacée par les bombardements. C'est une "otage idéale" pour les groupes terroristes, explique L'Obs.

Décoré de la croix de la valeur militaire



Après l'avoir localisée, Arnaud Beltrame et ses hommes doivent traverser la ville, la convaincre et la ramener à l'aéroport. Une mission secrète menée à bien, sur laquelle la gendarmerie nationale a levé une partie du voile, quelques heures après la mort du lieutenant-colonel : "Dans des conditions particulièrement dégradées en terme de sécurité, [Arnaud Beltrame] avait conduit, au péril de sa vie, une mission complexe de récupération d'un ressortissant français menacé par un groupe terroriste, qui lui vaut d'être décoré de la croix de la valeur militaire avec citation à l'ordre de la brigade".
Une opération qui avait marqué l'ambassadeur de France en Irak à l'époque. Dans son journal de bord, aujourd'hui versé aux archives, peut-on lire dans L'Obs, le haut diplomate avait écrit une phrase qui résonne intensément, alors qu'un hommage national sera rendu à Arnaud Beltrame mercredi 28 mars aux Invalides à Paris : " me dit son enthousiasme et son sens du sacrifice."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
119 commentaires - Irak : l'autre acte héroïque d'Arnaud Beltrame
  • ce qui prouve qu'en restant chez soi on ne lies les mains de personne lorsqu'un pays doit agir à l'extérieur pour tout autre motif puisque le handicap précité n'existerait pas

  • Il est plus facile de comprendre sa mission en Irak que son sacrifice à Trèbe !

  • Quand j'entends les propos de nos dirigeants, j'ai l'impression que leurs façon de pensées et d'agir ne suivent pas les procédés
    de tout ces criminels potentiels. On surveille un certain temps, mais on ne peux pas tous les surveiller...ok
    On démantèle des réseaux mais le risque zéro n'existe pas...ok
    On utilise les fichés S pour avoir des renseignements, mais certains passent entre les mailles du filet
    ...ok
    On révise une partie de notre arsenal juridique mais notre constitution ne permet pas de...ok
    On met en place des cellules de déradicalisation, mais ça ne fonctionnent pas...ok
    On "range" dans les fichiers S des délinquants de différentes natures...ok
    On recherche qui a fait qu'un individu fiché S ait pu passer à l'acte...ok
    On place en garde à vue les proches de ces terroristes...ok...........etc
    Bref, on fait certes beaucoup de choses mais, inefficaces car nos tueurs potentiels s'adaptent et utilisent notre système social et
    juridique, que notre état ne souhaite transformer.
    On ne sait plus quoi inventer pour justifier "d'un savoir faire" auprès des Français, mais en attendant des décisions d'un pays en guerre, des compatriotes tombent aux mains de ces criminels.

    Très très bonne analyse de la situation actuelle . Il est malheureusement exact que nous sommes dans un pays ou nos dirigeants sont incapables ( ou ne veulent pas ) prendrent des décisions rapides pour éradiquer ces immenses problèmes dont nous allons subir les plus grandes conséquences

  • Arnaud Beltrame nous a offert, au péril de sa vie, notre dignité. Son acte est précurseur de notre résistance. La peur ne nous empêchera plus de faire face à cette folie meurtrière des fanatiques.

  • J aimerais bien connaitre le parcours militaire de ce colonel de gendarmerie ?En irak dans quelle unité de gendarmerie servait il?
    Attention cet homme etait courageux,honneur á lui, mais saurons nous un jour le déroulement exact de son intervention dans le super marché de Trebes ? et celle du GIGN ?