Interdiction de skier : le nouveau coup d'éclat musical du maire de Châtel

Interdiction de skier : le nouveau coup d'éclat musical du maire de Châtel©Panoramic

publié le dimanche 06 décembre 2020 à 11h25

Nicolas Rubin, le maire de Châtel en Haute-Savoie, a choisi de contester la décision du gouvernement de ne pas autoriser la réouverture des remontées mécaniques en station en chanson, rapporte France Bleu.

Le maire de Châtel, en Haute-Savoie, est devenu l'une des figures de la contestation de la fermeture des stations de sports d'hiver. Samedi 6 décembre, il a publié sur son compte Facebook son adaptation du "France", de Michel Sardou, indique France Bleu. "Quand je pense à Jean Castex, son idée d'interdire le ski, toute la montagne s'élève, sans comprendre ce qui lui a pris...", interprète-t-il.

L'élu-chanteur n'oublie pas de rappeler que ceux qui oseront s'aventurer en Suisse pour s'adonner au plaisir du ski seront "punis", le Premier ministre ayant, en effet, annoncé des contrôles aléatoires aux frontières avec les Suisses et les autres pays autorisant sa pratique. "Ne divisez surtout pas la France, pas pour des causes d'équité", chante encore Nicolas Rubin.



Des drapeaux suisses accrochés à la mairie

Il y a une semaine, ce dernier avait accroché des drapeaux suisses aux fenêtres de l'hôtel de ville de Châtel, pour exprimer son incompréhension face aux décisions gouvernementales concernant les stations de ski.

Et en janvier dernier, il avait déjà poussé la chansonnette. C'était devant Emmanuel Macron, à l'occasion d'un déjeuner entre des élus de la région Auvergne-Rhône-Alpes à Valence, dans la Drôme. Cette fois-là, le maire haut-savoyard avait fredonné un extrait de la chanson "Marionnettiste" de Pierre Bachelet. Il disait, notamment : "Mais dis-moi tout Marionnettiste. J'ai des ficelles à mon destin. Tu me fais faire un tour de piste. Mais où je vais, je n'en sais rien."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.