France

Intempéries : la Corse toujours en alerte, 1 200 foyers encore privés d'électricité dans les Hautes-Alpes

© Capture d'écran BFMTV

Alors que la Corse reste en vigilance orange au vent samedi, les stigmates des intempéries de la journée du vendredi 1er décembre sont toujours visibles dans les Hautes-Alpes. Routes coupées, logements inondés... 1 200 foyers sont toujours privés d'électricité. Météo-France de son côté maintient une vigilance jaune sur 44 départements.

Les pompiers sont toujours à pied d'œuvre dans les Hautes-Alpes pour réparer les stigmates des dernières inondations. Ainsi, comme le rapporte BFMTV, depuis jeudi, pas moins de 100 à 200 mm de précipitations sont tombés localement. Résultat, de nombreuses routes restent pour l'heure toujours impraticables, comme à Risoul, toujours coupée du monde après que la route a été complètement détruite. À Guillestre, une autre petite commune des Hautes-Alpes, une trentaine de personnes présentes dans un camping ont dû être évacuées.

1 200 foyers coupés d’électricité

Alors que le thermomètre ne cesse de baisser avec les températures hivernales qui s'installent sur l'Hexagone, le préfet des Hautes-Alpes, Dominique Dufour, a indiqué sur BFMTV que 1 200 foyers étaient toujours privés d'électricité. Une grande partie est d'ailleurs concentrée à Risoul, où 483 foyers ne sont plus alimentés, même si "les télécommunications ont pu être rétablies", a-t-il expliqué, alors que les équipes Enedis "sont à pied d'œuvre".

Selon les données fournies par le haut fonctionnaire, en tout, 116 maisons ont été impactées, tout comme 25 commerces dont 4 ont été totalement détruits à l'intérieur. Fort heureusement, aucune victime n'est pour l'heure à déplorer.

Sur le terrain, des pompiers sont arrivés en renfort, portant leur nombre à 250 avec pour mission, des reconnaissances aériennes, mais aussi de l'aide à la personne, a précisé Dominique Dufour.

Le lac d'Annecy déborde, la neige s'invite à Strasbourg

Les Alpes non plus n'ont pas échappés aux inondations. Les forts cumuls de précipitations tombés en 48 heures représentent a eux seul l'équivalent de deux mois de pluies. Avec un cumul de 500 à 1 000mm depuis la mi-octobre, le célèbre lac d'Annecy a même commencé à déborder à certains endroits, se rapprochant dangereusement de certaines routes.

Dans plusieurs régions, le sol s'est et les toits se sont couverts d'un léger manteau blanc. À Strasbourg, où l'un des plus beau marché de Noël a débuté, la neige s'est invité aux festivités en recouvrant le toit de la cathédrale de la capitale alsacienne, tandis qu'à Calais, le sable s'est teinté de blanc, donnant une atmosphère particulière à la plage.

Dans son dernier bulletin météorologique, Météo-France a décidé de mettre fin à sa vigilance orange neige-verglas. Malgré tout, l'institut météorologique place 44 départements en vigilance jaune pour neige-verglas, crues ou avalanches. Les deux départements de Corse sont, quant à eux, placés en vigilance orange jusqu'à 21h ce samedi pour un épisode de "vent tempétueux". "Des rafales de l'ordre de 120 à 150 km/h" et jusqu'à 180 km/h sont attendues.

Retrouvez toute la météo sur meteo.orange.fr

publié le 2 décembre à 18h05, Kévin Comby, 6Medias

Liens commerciaux