Intempéries dans le Gard : le corps de la femme portée disparue retrouvé après les inondations

Intempéries dans le Gard : le corps de la femme portée disparue retrouvé après les inondations
Le 20 septembre à Valleraugue (Gard), un jour après les inondations engendrées par des pluies torrentielles

, publié le mercredi 23 septembre 2020 à 22h45

Disparue samedi dans sa voiture à proximité de Pont-de-l'Hérault, dans le Gard, alors que des pluies diluviennes frappaient la région, une femme de 64 ans a été retrouvée morte mercredi 23 septembre. Ce drame porte à deux le nombre de morts liés aux intempéries qui ont causé des crues impressionnantes en à peine deux heures samedi 18 septembre. 


Il aurait fallu "un miracle" pour la retrouver vivante. Le corps d'une aide-soignante portée disparue depuis samedi lors des intempéries dans le Gard a été retrouvé mercredi, portant à deux morts le bilan des pluies et  inondations torrentielles ayant touché le département, selon la préfecture. Dimanche, le préfet du département Didier Lauga avait déjà peu d'espoir de retrouver cette femme de 64 ans en vie. 



Un premier corps découvert mardi

Le corps de la sexagénaire a été retrouvé à Saint Julien-de-la-Nef, à plusieurs kilomètres de là où elle avait disparu et de l'endroit où son véhicule broyé avait été découvert vide et broyé par le courant.

Mardi, le corps d'un autre disparu, un quinquagénaire, employé municipal à Val d'Aigoual, avait été retrouvé par les pompiers avec l'aide d'une équipe cynophile.

Le préfet du Gard Didier Lauga avait déclenché samedi une alerte rouge sur le département. Des trombes d'eau sont tombées sur les contreforts du massif des Cévennes et des cours d'eau comme le Gardon d'Anduze ont connu des crues rapides, avec une hausse de six mètres en deux heures, forçant les autorités à évacuer plusieurs centaines de personnes par précaution.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.