Inondations : toujours 11 départements en alerte

Inondations : toujours 11 départements en alerte
Une rue de Villeneuve-Saint-Georges sous les eaux, le 30 janvier

Orange avec AFP, publié le jeudi 01 février 2018 à 08h00

La situation ne s'améliore pas sur le front des inondations. En ce premier jour du mois de février, Météo France et Vigicrues maintiennent 11 départements sous surveillance en raison de la montée des eaux.

Après des semaines de pluie, la décrue de la Seine s'annonce lente.

Certains habitants ont toujours les pieds dans l'eau, en amont comme en aval de Paris. Jeudi matin au réveil, l'Aube, l'Eure, la Marne, Paris, la Seine-Maritime, la Seine-et-Marne, les Yvelines, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et le Val-d'Oise étaient toujours en alerte aux inondations .



À Paris, le niveau de la Seine a atteint son maximum lundi à 5,85 m. Une décrue lente s'amorce depuis, ralentie par les précipitations encore fortes. Les eaux pourraient même remonter en fin de semaine. En revanche, la crue est loin d'être terminée en aval de la capitale. Dans les boucles de la Seine et en Normandie, la situation pourrait se gâter ce jeudi en raison des fortes marées attendues.



Record de pluie sur le pays en décembre-janvier

Durant les mois de décembre et janvier, la France a connu un cumul moyen de pluies record depuis 1959, année de début des relevés de pluviométrie. En janvier, les régions Auvergne-Rhône Alpes et Bourgogne-Franche-Comté "ont déjà battu leur propre record avec deux fois la valeur normale" d'un mois de janvier (pris sur la période 1981-2010), note la climatologue Christine Berne de Météo France. L'Île-de-France compte parmi les régions également très pluvieuses mais n'a pas battu son record en janvier. Quant à décembre, le dernier mois de 2017 a connu un pluviosité moyenne en hausse de 50% par rapport à la normale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.