Inondations : la galère des sinistrés

Inondations : la galère des sinistrés©CYRIL ABAD / HANS LUCAS / AFP

franceinfo, publié le samedi 27 janvier 2018 à 15h52

L'Essonne vue du ciel ressemble à une immense étendue d'eau qui a piégé de nombreuses habitations. À Crosne (Essonne), les maisons près de la rivière sont souvent construites sur pilotis. Michel Crosnier vit sa deuxième crue en moins de deux ans. La montée des eaux, plus lente qu'en 2016, lui a permis d'anticiper et de limiter les dégâts. Il est surtout inquiet pour la décrue qui risque d'être longue.

Certains habitants choisissent de rester chez eux

Sur l'autre rive, à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), il faut surveiller la montée des eaux, ainsi que les infiltrations. Monique est coincée au premier étage de sa maison et se plaint d'avoir froid. C'est sa voisine qui lui amène de quoi manger chaque jour. Un triste paysage que certains choisissent d'immortaliser en…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Inondations : la galère des sinistrés
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]