Indre : flashé à 249 km/h, un automobiliste invoque le "couvre-feu"

Indre : flashé à 249 km/h, un automobiliste invoque le "couvre-feu"©Panoramic

, publié le vendredi 23 octobre 2020 à 09h55

Le chauffard de 55 ans a été intercepté sur l'autoroute A 20 dans l'Indre à hauteur de la commune de Celon. Selon France Bleu, il a justifié son excès de vitesse aux gendarmes par sa volonté de rentrer avant 21 heures.
 
Voulait-il être le nouveau pilote français à accéder à la Formule 1 ? La question pourrait se poser après l'excès de vitesse recensé dans l'Indre par un peloton motorisé de gendarmes d'Argenton-sur-Creuse.

Un homme originaire de la région parisienne a été flashé à... 249 km/h sur une autoroute où la limitation en vigueur est de 130 km/h, rapporte France Bleu. Le chauffard, un homme de 55 ans, a surtout eu une drôle d'excuse devant les gendarmes. S'il a atteint cette vitesse, c'était pour "respecter le couvre-feu en vigueur", a-t-il indiqué aux autorités.
 
C'est la gendarmerie elle-même qui a dévoilé l'information sur sa page Facebook, précisant que la vitesse retenue était celle de 236 km/h, soit tout de même 100 km/h plus rapide que la limite autorisée. Selon les gendarmes, le contrevenant "a fait l'objet d'une rétention immédiate de son permis de conduire" et son véhicule a été transféré vers une fourrière. Il sera jugé très prochainement devant le tribunal de Châteauroux.


 
Un précédent en septembre dernier

Une affaire qui rappelle à bien des égards l'excès de vitesse commis par un automobiliste britannique en septembre dernier. L'homme avait également été flashé à 249 km/h sur l'autoroute A 26 près de Saint-Omer, comme le racontait déjà France Bleu. Il avait dû repartir en taxi. D'ailleurs, la même après-midi, un de ses concitoyens avait été pris en excès de vitesse à 190 km/h. Tous deux avaient écopé d'une amende de 750 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.