Indre-et-Loire : un militaire se suicide avec son arme de service

Indre-et-Loire : un militaire se suicide avec son arme de service
Un militaire de l'armée de l'air (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le dimanche 22 juillet 2018 à 07h00

L'homme de 29 ans avait rejoint l'armée de l'air, par choix, après les attentats de Paris en novembre 2015.

Le corps sans vie d'un militaire de 29 ans a été retrouvé le 17 juillet sur la base aérienne militaire de Tours (Indre-et-Loire). L'hypothèse privilégiée d'un suicide a été confirmée par l'autopsie, rapporte La Nouvelle République.

Le lieutenant aurait utilisé son arme de service pour se suicider alors qu'il était en permanence pour la semaine dans un appartement.

Un geste motivé par des regrets

Cet enseignant, qui était marié, a longtemps été réserviste avant de décider de s'engager activement dans l'armée après les attentats de novembre 2015 à Paris.



Les enquêteurs ont retrouvé une lettre de suicide à côté du corps du militaire dans laquelle il explique son geste, notamment motivé par des "regrets" et un "dépit" sur son engagement au sein de l'armée de l'air.

L'enquête, menée par la section de recherche de la gendarmerie de l'air de Villacoublay (Yvelines), se poursuit pour déterminer "les motivations profondes" de ce geste.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.