Indices de popularité du JDD: Macron et Philippe en baisse en janvier

Chargement en cours
 Le président français Emmanuel Macron à Londres le 18 janvier 2018

Le président français Emmanuel Macron à Londres le 18 janvier 2018

1/2
© AFP, Adrian DENNIS

AFP, publié le dimanche 21 janvier 2018 à 08h38

La cote de popularité d'Emmanuel Macron est en baisse de 2 points en janvier par rapport à celle de décembre à 50% d'opinions favorables tandis que celle d'Edouard Philippe chute de cinq points à 49%, selon un sondage Ifop publié par le Journal du Dimanche (JDD).

Pour le Président de la République, 44% des personnes interrogées se déclarent "plutôt satisfaites" tandis que 6% sont "très satisfaites". A l'inverse, 49% des sondés se montrent mécontents d'Emmanuel Macron parmi lesquels 29% de "plutôt mécontents" et 20% de "très mécontents".

Un pour cent des personnes interrogées ne se prononcent pas.

Il s'agit de la première baisse de popularité de M. Macron depuis octobre 2017, selon ces indices publiés mensuellement par le JDD.

Pour le Premier ministre, 44% des sondés se déclarent "plutôt satisfaits" et 5% "très satisfaits". Parmi les 47% de mécontents, 31% se montrent "plutôt mécontents" et 16% "très mécontents".

Quatre pour cent des personnes interrogées ne se prononcent pas.

C'est pour le Premier ministre aussi la première baisse de popularité depuis octobre dernier. 

L'enquête a été menée par l'Ifop sur un échantillon de 1.947 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans, selon la méthode des quotas. La marge d'erreur est égale à 1,3%.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
184 commentaires - Indices de popularité du JDD: Macron et Philippe en baisse en janvier
  • La perte de popularité va encore s'accentuer lorsque les petits retraités vont s'apercevoir que l'on a prélevé de la CSG même pour des retraites inférieures à 1200 euros.

  • Ce n'est ps un problème.
    Jupiter a besoin d'affronter problèmes du pouvoir.
    Le général RIVIERE faisait partie des personnalités crédibles.
    Le Résultat est présent, les crédits arrivent après un affront inutile qui laisse un un malaise perceptible à tous les niveaux.

  • a quoi ça sert ,il s'en fout puisqu'il est là

  • et ce n'est pas fini , les sondages font fi de l'avis des retraités qui ont été pillés , pas de revalorisation depuis 3 ans et une baisse avec l'augmentation prélèvement CSG, c'est honteux et un manque de respect pour les ainés, alors que les riches sont déplus en plus favorisés des très riches bien sur sur Mr le président des riches , mais ces gens la ne consomment pas en France !!!!

    Je suis à 100% de votre avis.Les retraités pour la première fois depuis le début de la 5ème République vont voir un Président s'attaquer à leur retraite.

    avatar
    regards  (privé) -

    Depuis le création de la 5 ième république le monde a beaucoup changé et ce n'est pas fini. Il y a donc des ajustage constants à faire. Un retraité concerné

  • MR TAXE
    On ne vas pas augmenter les impôts, mais on va nous tondre différemment .IL EST BIEN ARME POUR LA COMMUNICATION!!

    vous l avez mis la ou il est c'est de votre faute et les sondage quelle fumisterie un cou il descent un coup il monte lui et son tartuffe de ministre a la noix de toute façon ceux qu ils sonde c'est avec un god qu il devrait les sondés des faux jetons

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]