Incidents à Paris : Gérald Darmanin évoque l'utilisation de drones pour identifier les casseurs

Incidents à Paris : Gérald Darmanin évoque l'utilisation de drones pour identifier les casseurs
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

, publié le lundi 24 août 2020 à 19h00

Le ministre de l'Intérieur a demandé à ses services de "travailler à un cadre règlementaire" pour permettre cette utilisation.


Après les incidents à Paris en marge de la finale de la Ligue des Champions qui ont mené à 158 interpellations et 151 gardes à vue, le ministre a expliqué vouloir renforcer "encore" les moyens des forces de l'ordre pour lutter contre les casseurs.

"J'aurai l'occasion, à la suite sans doute de cet événement, de revenir vers vous pour évoquer les pistes pour renforcer encore les moyens des forces de l'ordre dans leur action juridique", a ajouté Gérald Darmanin, évoquant ainsi l'utilisation des drones dont la préfecture de police de Paris est équipée pour "faire des identifications de ces personnes qui reviennent à chaque fois sur les manifestations".


Le ministre de l'Intérieur veut permettre l'utilisation de ces drones "pour la traduction en justice des auteurs de dégradations ou d'agressions lors d'événements comme ceux d'hier (dimanche)", a-t-on précisé dans son entourage. Le PSG s'est incliné dimanche 1 à 0 face au Bayern Munich pour sa première participation à la finale de la Ligue des champions.

Des heurts ont notamment opposé à Paris les forces de l'ordre et des groupes de jeunes autour du Parc des Princes et de l'avenue des Champs-Elysées où des voitures ont été incendiées et des vitrines de magasins cassées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.