Incendie près de Narbonne : le feu désormais fixé, "aucun blessé ni dégât matériel" selon le sous-préfet

Incendie près de Narbonne : le feu désormais fixé, "aucun blessé ni dégât matériel" selon le sous-préfet©Ludovic MARIN / AFP

publié le dimanche 04 juillet 2021 à 07h52

Quatre cents sapeurs pompiers ont été mobilisés sur le terrain. Les pompiers audois ont reçu le renfort de collègues de plusieurs départements proches.

Un important feu de forêt a ravagé la forêt dans le massif de la Clape, entre Gruissan et Narbonne-Plage, samedi 3 juillet.

Environ 250 hectares ont été détruits et 170 personnes ont été évacuées, selon le Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis) auprès de l'AFP.


Ce dimanche matin, "l'incendie n'est pas encore sous contrôle", a indiqué le Sdis de l'Aude à La Dépêche, qui précise qu'"à 7 heures ce matin, la décision de faire à nouveau les appareils n'avait pas encore été prise".



Cependant, durant la nuit, les pompiers ont pu arrêter la progression du feu, comme l'a confirmé le sous-préfet de Narbonne, Rémi Recio, auprès de BFMTV. "Le feu est actuellement fixé sur les deux fronts gauche et droit et sur l'arrière du feu. Nous travaillons maintenant sur un périmètre qui est parfaitement défini", a-t-il expliqué durant la nuit à nos confrères.

"Nous travaillons de manière concentrique pour réduire ces lisières et venir à bout de ce feu particulièrement important par son ampleur et par le relief sur lequel il a pu opérer. Nous sommes sur le massif de la Clape, un massif qui fait face à la Méditerranée, avec une végétation méditerranéenne, très sensible aux sautes de vent, avec un relief particulièrement escarpé, ce qui le rend défavorable en terme d'intervention", a continué le sous-préfet.


Malgré l'ampleur de l'incendie, le bilan est "particulièrement favorable", a ajouté Rémi Recio. "Il n'y a eu aucun blessé parmi la population civile, pas dégâts matériels, pas de maisons endommagées, pas de voitures endommagées. La seule blessure que nous avons à déplorer, c'est une blessure légère à la cheville d'un pompier qui était en intervention sur le terrain", a-t-il détaillé, toujours au micro de BFMTV.

Le feu toujours pas sous contrôle

Quatre cents sapeurs pompiers ont été mobilisés sur le terrain, aidés par le retour des précipitations durant la nuit. Les pompiers audois ont reçu le renfort de collègues de plusieurs départements proches pour tenter de maîtriser le plus gros incendie de ce début d'été dans le sud de la France.

Des moyens aériens ont également été déployés. Il s'agit de neuf avions (six Canadair et trois Dash) et deux hélicoptères. Ils ont cessé d'intervenir à la tombée de la nuit et jusqu'à dimanche matin.

"On a eu plusieurs changements de direction du vent, ce qui complique les choses", a précisé le Codis, qui demande aux touristes d'éviter la zone.


Dans un tweet, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a exprimé son "soutien à nos soldats du feu, aux personnels de la sécurité civile et aux habitants".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.