Incendie près de Marseille, plus de 150 personnes évacuées

Incendie près de Marseille, plus de 150 personnes évacuées
(Photo d'illustration)
A lire aussi

, publié le mercredi 07 avril 2021 à 07h41

Les flammes, parties mardi après-midi du massif de Regagnas, sont attisées par des rafales de mistral atteignant les 80 km/h. Le vent est prévu pour durer jusqu'à jeudi, ce qui pourrait compliquer la tâche des soldats du feu et entraîner des reprises de feu dangereuses.

Les pompiers de Marseille étaient toujours à pied d'oeuvre mercredi matin 7 avril pour faire face à un violent incendie qui a parcouru depuis mardi après-midi près d'une centaine d'hectares.  Le feu, parti vers 16h45 de la commune de La Bouilladisse, à quelques kilomètres à l'est de Marseille, s'est ensuite déplacé sur le territoire d'Auriol, approchant certaines habitations. 155 personnes ont abandonné leurs maisons pour se réfugier dans un gymnase mis à leur disposition par la commune.




"Les personnes ont été évacuées dans un premier temps en prévention et ensuite le feu a gagné certaines habitations, mais aucune n'a été touchée grâce aux pompiers qui sont intervenus très rapidement", avait précisé mardi soir auprès de France Bleu Véronique Miquelly, la maire d'Auriol, se réjouissant de ne déplorer "aucune victime, pour l'instant, et pas de maison brûlée".

"On ne connaît pas l'origine du feu. Il est parti très vite, et il a très vite gagné du terrain à cause de la sécheresse et du vent qui souffle encore très fort", a précisé l'édile.

Face à "un feu en évolution", 270 personnes ont été déployées sur le terrain, des marins-pompiers de Marseille ou leurs collègues pompiers des Bouches-du-Rhône et du Var, assistés de 95 engins, dont six avions, quatre Canadairs et deux Dash, a précisé mardi soir le Service départemental d'incendie et de secours. Les largages d'eau devaient reprendre mercredi au lever du jour, précise France Bleu. 




Les flammes, parties du massif de Regagnas, sont attisées par des rafales de mistral atteignant les 80 km/h. Le vent est prévu pour durer jusqu'à jeudi, ce qui pourrait compliquer la tâche des soldats du feu et entraîner des reprises de feu dangereuses.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.