Incendie mortel en Lot-et-Garonne: trois corps retrouvés, accident "peu probable"

Incendie mortel en Lot-et-Garonne: trois corps retrouvés, accident "peu probable"

Gendarmes et pompiers sur le site d'un incendie à Bazens, dans le Lot-et-Garonne, le 17 novembre 2017

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 17 novembre 2017 à 22h07

L'origine accidentelle de l'incendie mortel qui a ravagé vendredi une maison du Lot-et-Garonne où vivait un couple et deux enfants âgés de 8 et 10 ans est "peu probable", a estimé le parquet d'Agen dans un communiqué. 

Les enquêteurs, qui ont retrouvé deux bidons d'essence dans un hangar à proximité, "étudient toutes les  pistes dont celle d'un possible drame conjugal", a ajouté le parquet, précisant que deux corps avaient été retrouvés.

L'un des corps "semble correspondre à un adulte, l'autre à un enfant, sans qu'il soit possible, à ce stade de l'enquête, de les identifier et de déterminer les causes de la mort", a poursuivi le parquet, selon qui les fouilles se poursuivaient en fin de journée dans les décombres  pour retrouver les deux autres corps.

Un troisième corps a été découvert dans la soirée, a-t-on indiqué à l'AFP de source proche de l'enquête, sans pouvoir préciser s'il s'agit de celui d'un enfant ou d'un adulte.

Outre les deux bidons d'essence, dont l'un était renversé, les enquêteurs ont trouvé dans le hangar un poêle à pétrole. "Les trois véhicules de la famille étaient stationnés devant la maison", selon le parquet.

Selon une source proche du dossier, le père est moniteur sportif dans le centre de détention voisin d'Eysses. Dépressif, il se trouvait en arrêt maladie tandis que la mère est professeur de natation à la piscine de Nérac.

Des armes à feu auraient également été découvertes sur la propriété.

Après l'alerte donnée vers 05H30, une trentaine de pompiers ont été mobilisés pour éteindre l'incendie qui ravageait cette maison isolée, proche de la forêt.

 
24 commentaires - Incendie mortel en Lot-et-Garonne: trois corps retrouvés, accident "peu probable"
  • fausse information, ce ne sont pas trois mais quatre corps qui ont été retrouvés dans les restes calcinés. A priori des jeunes parents et enfants sans histoire particulière. Drame familial, je ne pense pas, je pencherais plutôt sur un accident domestique d'ordre électrique; ils se chauffaient à l'aide d'un poêle à pétrole: assez dangereux dans une construction en bois, piste à suivre également donc, mais grand malheur et grande tristesse dans une commune où la démographie ne fait que dégringoler.

  • Encore un fragile dépressif, pfff, il n'y a plus que ça, quant aux armes découvertes, rien ne dit qu'elles aient servi. A plus. Au fait que fait le nucléaire là-dedans ?

  • Si des armes avaient été utilisées, nos "Maigrets de l'internet" auraient immédiatement réglé le problème en demandant de supprimer les armes, va t'on devoir aussi supprimer briquets, allumettes, allumes feux, loupes, ainsi que tous les gaz et produits inflammables ? Pour en revenir à cette triste affaire, condoléances aux proches, c'est désolant que personne n'ait rien vu venir.

  • Pauvre famille, c'est bien triste tout ça.

  • prendre en otage des enfants encore et encore.
    Même pas capable d'assumer seul ses actes.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]