Incendie dans le Var : le massif des Maures ravagé par les flammes

Incendie dans le Var : le massif des Maures ravagé par les flammes
(illustration)

publié le mardi 17 août 2021 à 13h15

Il s'agit du plus gros incendie de l'été en France jusqu'à présent. Emmanuel Macron est attendu sur place.

Près de 4.000 hectares sont partis en fumée dans le Var, où un feu fait rage depuis la soirée de lundi 16 août, dans le massif des Maures.

Sept campings ont été évacués préventivement, tandis que l'un d'entre eux a été complètement détruit par les flammes. Le feu est parti de Gonfaron puis s'est dirigé très rapidement vers la Garde-Freinet, indique la préfecture du Var. Trois personnes ont été légèrement blessées et 19 intoxiquées par les émanations de fumée, a précisé le préfet, en cours de matinée. Selon les sapeurs-pompiers du Var, une centaines d'habitations ont été touchées.

Emmanuel Macron se rendra mardi après-midi, avec le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, au PC Sécurité du Luc (Var) de lutte contre l'incendie. Le chef de l'Etat y "rencontrera les équipes du SDIS (Service départemental d'incendie et secours) et les pompiers mobilisés dans le dispositif mis en place pour maîtriser l'incendie et assurer la sécurité des riverains", selon la présidence, qui souligne que "des moyens aériens importants ont été mobilisés".



Le feu a entraîné des évacuations dans l'arrière-pays de Cavalaire et de Saint-Tropez, notamment autour des villages de Grimaud ou de La Môle, a précisé une porte-parole des pompiers. Elle a décrit sur franceinfo un incendie à la "vitesse de propagation terrible", "plus élevée que celle des incendies de 2003" qui avaient dévasté le massif.


Ce départ de feu est intervenu dans une situation météorologique à haut risque. "Les conditions météo étaient très défavorables dès hier. Des températures caniculaires, un fort vent d'ouest et une sécheresse accrue", note t-elle, indiquant que l'incendie a pris "malgré des dispositifs de prévention incendie déjà prépositionnés" sur zone.


"On ne peut pas dire qu'on soit rassurés par rapport aux conditions du jour. Il restera du vent, taux d'humidité très bas. Nous restons très inquiets", s'inquiète t-elle, même si les pompiers pourront compter sur les moyens aériens. Quatre Canadair et deux Dash sont ainsi déployés pour assister les soldats du feu.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.