Incendie au CHU de Pointe-à-Pitre, 1.200 personnes évacuées

Chargement en cours
 Des ambulances garées devant le CHU de Pointe-à-Pitre attendent des patients évacués à la suite d'un incendie, le 28 novembre 2017 en Guadeloupe

Des ambulances garées devant le CHU de Pointe-à-Pitre attendent des patients évacués à la suite d'un incendie, le 28 novembre 2017 en Guadeloupe

1/3
© AFP, Helene Valenzuela
A lire aussi

AFP, publié le mercredi 29 novembre 2017 à 09h16

Un violent incendie s'est déclaré mardi au Centre hospitalier universitaire de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) vers 15H00 (20H00 heure de Paris), sans faire de victime mais conduisant à l'évacuation de 1.200 personnes, selon la direction du CHU.

Selon les premiers éléments, le feu s'est déclaré au niveau d'un local technique. D'épaisses fumées se dégageaient du bâtiment, selon le directeur général adjoint, Alain Philibert.

"Le service de réanimation, le service de la maternité, les urgences, les étages 3, 4, 5, 8 et 9 ont été évacués", a indiqué la préfecture de Guadeloupe dans un communiqué. "Le reste de l'établissement est en confinement et des reconnaissances sont toujours en cours", a précisé la préfecture.

Les patients du CHU ont été acheminés vers d'autres structures hospitalières partout en Guadeloupe et jusqu'à la commune de Basse-Terre, grâce à l'activation du plan blanc "élargi", a expliqué M. Philibert.

Ce sont au total, "près de 700 patients et environ 500 membres du personnel plus les visiteurs qui ont été évacués", rappelle Alain Philibert, ajoutant que l'hôpital est plein à cette période. Parmi les 700 patients, 450 étaient hospitalisés, le reste étaient en consultation.

Des tentes du Samu et et du Service militaire adapté (RSMA) ont été installées pour faciliter les évacuations et la circulation des ambulances.

"Tous les patients ont été évacués et mis en sécurité", a confirmé la préfecture.

L'incendie dans le local technique, qui n'a pas fait de victime, est circonscrit mais pas encore éteint, selon la préfecture. Il a nécessité l'intervention de 72 sapeurs-pompiers.

Des fumées "se sont propagées dans d'autres parties du CHU par des gaines techniques", selon la préfecture.

Si dans les médias locaux, la vétusté de l'établissement hospitalier est soulignée, "ce n'est pas le sujet" a indiqué le directeur général adjoint du CHU, "on construit un nouveau CHU et dans cinq ans on y sera. Il est vétuste, certes, mais n'importe quel établissement confronté à ce type de situation est obligé de prendre ces mesures-là".

 
5 commentaires - Incendie au CHU de Pointe-à-Pitre, 1.200 personnes évacuées
  • Honte a la France les chu aux Antilles sont au niveau de dispensaires dans la brousse africaine

  • L'indépendance vite ,ces iles nous coûte trop cher .

  • malheureusement j'y ai fait des séjours dans ce soit disant CHU quand je me suis rendu en Guadeloupe. Il est extrêmement vétuste, et si nous avions un CHU dans cet état en métropole, je ne vous dit pas se qui se passerait. Il y en a un qui est en construction pour le remplacer, en attendant cet hôpital doit faire avec se qu'il a.Espérons que dans le nouveau CHU les patients seront mieux traité, et au moins que l'on se retrouve pas sur un brancard en attendant un lit avec des drogués, car c'est se qui se passe dans ce CHU

    Mais c'est comme en France !!!

  • Malgré la vétusté... Il y a des Règles drastiques sur les entretiens à devoir effectuer en matière maintenance électrique...

    Toute structure doit répondre à des cahiers où sont notés les passages de ceux qui sont à la maintenance d'une telle structure hospitalière...

    Donc, il faudra désormais trouver les motifs qui ont pu provoquer un incendie de cette ampleur...

    Et d'où est parti le sinistre...

    Et quelles sont les causes de ces départs de feu... De quelle origine ?
    Volontaire, involontaire ?

    Des investigations vont être en cours...

    Et pour ce Directeur de ce Centre Hospitalier il devra répondre des passages réguliers et signés par les organismes qui rendent la conformité pour que des patients soient admis dans cette structure...

    Il faudra qu'il démontre que cela n'émane pas d'un manque de vigilance à ces obligations d'accès au public...

    En attendant, notre soutien pour les personnes qui étaient présentes lors de cet incendie...
    Et sur les Pompiers qui ont dû travailler pour endiguer un feu de cette ampleur...

    Notre soutien aux familles qui étaient hospitalisées à ce moment et qui ont dû vivre un bouleversement....

    Une Structure peut être ancienne... Mais, c'est l'obligation au maintien des passages de maintenance qui doit faire référence à le mettre hors de responsabilité....

    Car sa responsabilité est engagée... Malgré tout...

    D'où des systèmes sont prévus pour évacuer etc... En cas de sinistre...

    Qu'il puisse fournir les pièces à ceux qui vont enquêter sur ce sinistre...

    Ce passage est une obligation à toutes les structures qui reçoivent du Public..

    Tu es l'assureur de l’hôpital????

  • vétustes est la moindre des choses, car je connais particulièrement le 7eme étage pour y avoir été très très bien soigné et j'en profite également pour leur dire à tous ses soignants un grand MERCI, Suite à mon agression et lorsque je passerai au tribunal je prendrais du temps pour aller en personne leur dire MERCI car ils m'ont beaucoup aider dans ma douleur

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]