Incendie à Notre-Dame de Paris : la structure de la cathédrale "est sauvée"

Incendie à Notre-Dame de Paris : la structure de la cathédrale "est sauvée"
Notre-Dame de Paris, en feu, le 15 avril 2019

Orange avec AFP-Services, publié le lundi 15 avril 2019 à 21h40

L'ESSENTIEL À 23h50.
♦ Après trois heures de feu intense qui a ravagé Notre-Dame de Paris, l'incendie est en phase de "refroidissement".
♦ La toiture a été détruite "aux deux-tiers", selon le commandant des sapeurs pompiers. La flèche de la cathédrale, qui culminait à 93 mètres de haut, s'est effondrée sur elle-même.
♦ Plusieurs trésors de Notre-Dame, dont la couronne d'épines et la tunique de Saint-Louis, ont été sauvés des flammes.
♦ Une enquête a été ouverte pour "destruction involontaire par incendie"
♦ Emmanuel Macron a indiqué qu'une "souscription nationale" pour la reconstruction de Notre-Dame va être lancée.



Un violent incendie a dévasté la cathédrale de Notre-Dame de Paris, lundi 15 avril.

La toiture est détruite aux deux-tiers, a indiqué le général Jean-Claude Gallet, commandant de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. Ce dernier a précisé que la structure de Notre-Dame, notamment composée de ses deux tours, du côté du parvis, est "sauvée et préservée dans sa globalité".

"Cette cathédrale, nous la rebâtirons"

"Le pire a été évité, même si la bataille n'est pas encore totalement gagné", a estimé Emmanuel Macron sur le parvis de Notre-Dame, peu après 23h30. "Cette cathédrale, nous la rebâtirons". a t-il ajouté, indiquant qu'une souscription nationale va être lancée.

Après plus de trois heures de feu intense, les dégâts sont considérables. La flèche de la cathédrale est détruite. Dressée sur les quatre piliers du transept, elle était un des symboles de la capitale française. Le recteur de la cathédrale a évoqué un incendie "apocalyptique", qui a anéanti la charpente de l'édifice. Plusieurs trésors ont cependant pu être sauvés, dont la couronne d'épines et la tunique de Saint-Louis. "On va devenir des bâtisseurs", a t-il promis.

Vers 21h30, un responsable des pompiers de Paris avait déclaré qu'ils n'étaient pas sûrs "de pouvoir enrayer la propagation". "On n'est pas sûr de pouvoir enrayer la propagation au beffroi nord. Si celui-ci s'effondre, je vous laisse imaginer l'ampleur des dégâts", avait-il ajouté.


Une partie de l'île de la cité a été évacuée, dont les urgences de l'hôtel-Dieu, voisin de la cathédrale, a expliqué un médecin sur place.

"Il n'en restera plus rien"

L'incendie, qui s'est propagé extrêmement rapidement, a pris dans les combles de la cathédrale, ont indiqué les pompiers, évoquant "un feu difficile". Il semble être parti au niveau d'échafaudages installés sur le toit de l'édifice, construit entre le XIIe et le XIVe siècle."Tout est en train de brûler. La charpente, qui date du XIXe siècle d'un côté et du XIIIe de l'autre, il n'en restera plus rien", avait déclaré le porte-parole du site. "Il faut voir si la voûte, qui protège la cathédrale, va être touchée ou pas", avait-il encore ajouté.


Le parquet de Paris a annoncé l'ouverture d'une enquête pour "destruction involontaire par incendie".

Monument historique le plus visité d'Europe, Notre-Dame accueille chaque année entre 12 et 14 millions de personnes. La cathédrale est classée au patrimoine mondial de l'humanité depuis 1991. Emmanuel Macron, qui devait dévoiler à 20h ses mesures de synthèse du grand débat national, a décidé de reporter son allocution télévisée à une date qui n'a pas été précisée, a-t-on appris auprès de l'Elysée. Le chef de l'Etat "partage l'émotion de toute une nation", a t-il témoigné via son compte Twitter.

Le président et son Premier ministre Edouard Philippe sont arrivés vers 20h35, aux côtés de la maire de Paris Anne Hidalgo. Ils ont été rejoints par de nombreux ministres, comme Bruno Le Maire, Laurent Nunez ou Florence Parly, ainsi que Richard Ferrand, le président de l'Assemblée Nationale.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.