Impôt sur le revenu : le prélèvement à la source appliqué dans tous les cas dès 2018

Impôt sur le revenu : le prélèvement à la source appliqué dans tous les cas dès 2018
65% des Français sont favorables au prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu (illustration)

, publié le samedi 30 juillet 2016 à 22h03

- Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, qui doit entrer en vigueur au 1er janvier 2018, ne sera pas remis en cause après la présidentielle 2017, a assuré Christian Eckert dans un entretien à paraître dimanche. -

"Nous prenons les dispositions nécessaires pour que cette réforme entre en vigueur en 2018", a déclaré le secrétaire d'Etat au Budget dans les quotidiens régionaux du groupe Ebra. "Je suis persuadé que personne ne reviendra sur cette réforme, parce qu'elle est souhaitée par les Français, et qu'elle est souhaitable, juste et moderne", a-t-il ajouté.

UNE MESURE GLOBALEMENT BIEN ACCUEILLIE

Une présentation du projet de prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, prévue mercredi en Conseil des ministres, a dû être reportée en raison de l'attentat dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray. Ce projet consiste à ce que l'impôt sur le revenu soit prélevé dès 2018 par l'employeur, sur la base d'un taux d'imposition calculé et transmis par l'administration fiscale. Selon un sondage réalisé par Odoxa pour FTI Consulting, Les Echos et Radio Classique publié en juin, les deux-tiers des Français (65%) sont favorables au prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu. Le texte devrait être soumis aux parlementaires "dans la deuxième quinzaine du mois d'août", selon Bercy.


Lundi dernier, Christian Eckert avait précisé Les contribuables soucieux de préserver la confidentialité sur l'ensemble de leurs revenus pourront, une fois que le prélèvement à la source sera mis en place, demander qu'un taux d'imposition "par défaut" soit transmis à leurs employeurs et payer le solde de leur impôt sur le revenu a posteriori.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.