Ils vidaient les stations-service avec une télécommande : un réseau de trafic de carburant démantelé

Ils vidaient les stations-service avec une télécommande : un réseau de trafic de carburant démantelé
Les voleurs revendaient le carburant au marché noir

, publié le mercredi 27 mars 2019 à 11h55

Les gendarmes ont démantelé lundi 25 mars un réseau de voleurs de carburant, qui revendaient la cargaison à l'aide des réseaux sociaux.

"C'était un véritable drive". Le colonel Percie du Sert, et les équipes de la section de recherches de Versailles ont arrêté une équipe de cinq hommes, qui volaient le carburant de stations-services grâce à une "télécommande miracle".  "Ils diffusaient des annonces dans des groupes privés sur les réseaux sociaux", détaille le haut-gradé dans Le Parisien, qui relaie l'information.



 "L'heure et le lieu étaient précisés et des automobilistes passaient faire le plein pour un prix défiant toute concurrence",explique t-il.

Cinq suspects, âgés d'une trentaine à une quarantaine d'années, ont été interpellés. Ils sont soupçonnés d'avoir mis la main sur près de 120.000 litres de carburant, pour une valeur totale de près de 150.000€.

Pas d'effraction ni de siphonnage

Le mode opératoire était bien rodé : les voleurs visaient des petites stations-service isolées d'Île-de-France, dans l'Oise, les Yvelines ou encore le Val d'Oise. Ils dérobaient des centaines de litres de carburant grâce à une télécommande qui permettait de déverrouiller les pompes. La cargaison était transférée dans une cuve, transportée à bord d'un véhicule utilitaire. L'essence était ensuite revendue à prix cassé au marché noir dans des cités de Seine-Saint-Denis ou du Val d'Oise. Une collaboration entre Total et la gendarmerie a permis de recenser 170 actes du genre, depuis 2018.

Les suspects devaient être mis en examen mercredi 27 mars pour vols en bande organisée et vol de carburant.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.