Ille-et-Vilaine : un maire convoqué devant la justice pour avoir régulé l'usage des pesticides

Ille-et-Vilaine : un maire convoqué devant la justice pour avoir régulé l'usage des pesticides
Un tracteur épand des pesticides à Fromelles, le 9 mai 2016.

, publié le jeudi 15 août 2019 à 14h58

L'État estime que l'arrêté municipal est illégal et a saisi la justice.

Le 22 août prochain, le maire de Langouët, en Ille-et-Vilaine, comparaîtra devant le tribunal administratif de Rennes pour avoir pris un arrêté régulant l'usage de pesticides dans sa commune, rapporte francienfo mercredi 14 août. À l'origine de ses déboires judiciaires, une saisine du préfet, qui a jugé la décision du maire illégale.


C'est en mai dernier que Daniel Cueff décide de prendre un arrêté interdisant l'utilisation de pesticides à moins de 150 mètres des habitations et des locaux professionnels dans cette commune de quelques 600 habitants.

Mais pour l'état, et son représentant en la personne du préfet d'Ille-et-Vilaine, estime que l'arrêté est illégal. "Seul le ministre de l'agriculture peut prendre toute mesure (...) concernant l'utilisation et la détention de ce type de produits", a écrit la préfecture, avant de porter l'affaire en justice.

Pourtant, l'édile n'a pas l'intention de reculer. "Nous sommes persuadés d'un empoisonnement par respiration des habitants, qui se retrouvent avec des taux de glyphosate dans les urines très importants", a-t-il expliqué devant les caméras de France 2. Avant de se rendre à la convocation du tribunal, il a recueilli plus de 100.000 signatures via des pétitions, ainsi que le soutien de plusieurs collectifs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.