Île-de-France : près de 7 habitants sur 10 voudraient quitter la région

Île-de-France : près de 7 habitants sur 10 voudraient quitter la région
Des voyageurs tentent de monter à bord d'un train de banlieue, le 3 avril en gare de Lyon, à Paris

Orange avec AFP, publié le mardi 17 avril 2018 à 12h00

Les Franciliens rêvent de changer de vie. Près de 70% des personnes résidant en région parisienne souhaitent déménager en dehors de l'Île-de-France, selon un sondage Le Parisien.

Stress, pollution, grisaille, transports en commun : les contraintes de la région parisienne semblent user les Franciliens, qui aimeraient changer d'air.

Une étude, réalisée pour le Forum Vies Mobiles et publiée mardi 17 avril, établit que sept habitants sur 10 (69%) voudraient quitter la région pour s'installer ailleurs. Ces Franciliens cherchent avant tout à échapper au rythme de vie jugé trop stressant, aux prix élevés de l'immobilier et à la pollution, selon le classement des griefs établi par le sondage. Le climat et la grisaille arrivent en quatrième position des raisons poussant les habitants à déménager, tandis que les obligations professionnelles sont à la dernière place.



Tous les départements ne sont pas boudés de la même façon. Si 76% des habitants de l'Essonne aimeraient partir, seuls 56% des Parisiens ont également des envies de verdure. L'étude détaille que 75% des personnes résidant en Seine-Saint-Denis souhaiteraient déménager, 74% en Seine-et-Marne et dans le Val-de-Marne, 72% dans le Val-d'Oise, 69% dans les Hauts-de-Seine et 66% dans les Yvelines.



Si les rêves de verdure et d'air pur sont fréquents, très peu de Franciliens franchissent le pas. Une majorité évoque le travail comme frein au départ. Dans le reste du pays, seuls 28% des habitants éprouvent l'envie de déménager dans une autre région que la leur.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU