Île-de-France : la carte Navigo bientôt à demi-tarif pour les seniors

Île-de-France : la carte Navigo bientôt à demi-tarif pour les seniors
Une rame de la ligne 5 du métro parisien, le 5 octobre 2015

Orange avec AFP-Services, publié le lundi 21 janvier 2019 à 21h58

Les détenteurs de la carte Navigo âgés de 65 ans et plus pourront, d'ici la fin de l'année, voyager à moindre coût dans les transports franciliens. La mesure a été annoncée par Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France.

Nouvel ajustement dans la grille tarifaire des transports en commun franciliens. D'ici la fin de l'année, l'abonnement annuel pour la carte Navigo sera proposé à demi-tarif pour tous les seniors de plus de 65 ans. L'offre, baptisée Navigo Senior, sera sans condition de ressources, a annoncé lundi 21 janvier la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse.

"Aujourd'hui, les Franciliens de plus de 65 ans et payant des impôts sont les grands oubliés de la tarification des transports en commun. Ils n'ont droit à rien. J'ai décidé de mettre fin à cette injustice tarifaire et de rendre du pouvoir d'achat aux Franciliens", a déclaré l'élue Les Républicains lors de voeux d'Île-de-France Mobilités (IDFM), l'autorité régionale des transports qu'elle préside également.


La mesure bénéficierait à l'heure actuelle à environ 120.000 personnes. Elle pourrait coûter jusqu'à 40 millions d'euros, selon Île-de-France Mobilités. À noter que ce forfait pourra être "suspendu facilement en cas de non utilisation prolongée".

Cette offre Navigo Senior complète la tarification sociale Améthyste financée par les départements pour les 265.000 séniors non imposables, handicapés et anciens combattants habitant la région.

Les résidents parisiens de plus de 65 ans peuvent déjà bénéficier, depuis le mois de juin, d'une gratuité totale transports. Cette aide, octroyée également aux adultes handicapés, est cependant délivrée sous conditions de ressources. La maire de Paris Anne Hidalgo avait estimé le coût de cette mesure à 12 millions d'euros par an, que la ville de Paris verse à IDFM.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.