"Il y avait quelque chose à faire avant", reproche une victime de l'accident au passage à niveau de Saint-Médard-sur-Ille

"Il y avait quelque chose à faire avant", reproche une victime de l'accident au passage à niveau de Saint-Médard-sur-Ille©MAXPPP

franceinfo, publié le lundi 16 avril 2018 à 14h23

Le procès de la collision entre un poids-lourd et un TER à Saint-Médard-sur-Ille (Ille-et-Vilaine) s'ouvre de lundi 16 avril à Rennes. Le chauffeur du camion, ainsi que SNCF Mobilités et SNCF Réseau, comparaissent pour homicides et blessures involontaires. L'accident, en 2011, avait fait trois morts et 61 blessés, dont Marie-Annick Guerche, à présent tétraplégique, qui a livré son témoignage à France Bleu Armorique.   

Un combat pour la vie

Le 12 octobre 2011, à 17H17, un train Rennes-Saint-Malo et un camion entraient en collision au passage à niveau de Saint-Médard-sur-Ille. Dans le TER, Marie-Annick Guerche, qui rentre du travail, figure parmi les passagers grièvement blessés. Maire de la commune d'Hirel à cette époque, elle est depuis paraplégique. Aujourd'hui,…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.