"Il va falloir attendre un peu" : Gabriel Attal appelle les plus de 75 ans à la patience pour se faire vacciner

"Il va falloir attendre un peu" : Gabriel Attal appelle les plus de 75 ans à la patience pour se faire vacciner
(illustration)

, publié le lundi 18 janvier 2021 à 08h35

Un million de rendez-vous ont déjà été pris, quelques jours après l'ouverture de la plateforme dédiée.

Les personnes âgées de plus de 75 ans désirant se faire vacciner vont devoir s'armer de patience, a estimé lundi 18 janvier le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, alors que les rendez-vous sont déjà complets pour plusieurs semaines dans certains départements.

"Notre campagne de vaccination va prendre plusieurs mois, a expliqué Gabriel Attal sur France 2. Ça va se faire progressivement." Ainsi, au moment où la campagne de vaccination grand public débute, avec l'ouverture des rendez-vous aux plus de 75 ans hors Ehpad, le porte-parole a estimé qu'"il va falloir attendre un peu pour un certain nombre d'entre eux".


"Pour les 15 millions de personnes vulnérables, les plus âgés et ceux qui ont des comorbidités, on se fixe (l'objectif) de les vacciner avant l'été. Mais on espère aller plus rapidement."

Les demandes de rendez-vous, ouvertes en fin de semaine dernière ont été marquées par un afflux de demandes, avec plus d'un million de rendez-vous déjà pris, alors que 833 centres étaient "ouverts et accessibles à la réservation", selon le ministre de la Santé, Olivier Véran. Mais tous les seniors n'ont pas pu s'inscrire, générant quelques crispations.


Dans le Var par exemple, aucun rendez-vous n'est disponible avant quatre semaines, indique BFMTV. "On est complet jusqu'au 17 mars", indique même la mairie de Fréjus.

Dans un pays aux tendances vaccino-sceptiques, un sondage Ifop cité par Le Parisien dimanche indique que 54% des Français souhaitent désormais se faire vacciner. C'est 15 points de plus qu'en décembre, note le quotidien

Vos réactions doivent respecter nos CGU.