"Il nous incombe de réparer le lien entre l'Eglise et l'Etat" : la sortie d'Emmanuel Macron fait polémique

"Il nous incombe de réparer le lien entre l'Eglise et l'Etat" : la sortie d'Emmanuel Macron fait polémique©Source BFMTV

, publié le mardi 10 avril 2018 à 07h36

"Réparer" le lien entre l'Église et l'Etat qui "s'est abîmé"... Les mots d'Emmanuel Macron lundi soir, dans un discours fleuve devant la Conférence des évêques au collège des Bernardins, à Paris, font polémique.

Dans ce discours il a aussi appelé les catholiques à "ne pas rester au seuil" de l'engagement politique. Des déclarations bienveillantes qui ont suscité beaucoup de réactions dans l'opposition... Notamment à gauche ou l'on accuse Emmanuel Macron d'atteinte à la laïcité. Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon et Olivier Faure ont chacun de leur côté dénoncer ces propos. "Quel lien restaurer avec l'Etat ? En République laïque aucune foi ne saurait s'imposer à la loi", a notamment réagi Olivier Faure, le nouveau patron du PS, faisant référence dans son tweet à la loi de 1905 de séparation de l'Eglise et de l'Etat.



Pour Ali Rabeh, porte-parole de Génération.s, le discours d'Emmanuel Macron est une atteinte à la laïcité sans précédent. "Quand on a un président en fonction qui ose annoncer publiquement que des liens entre l'Etat, qu'il incarne, et l'Eglise, ont été rompus, il faut qu'il nous explique pourquoi. Est-ce que c'est le mariage pour tous qui a rompu les liens entre l'Eglise et l'Etat ? Est-ce que c'est ce qu'il pense ? Mais dans ces cas-là il doit le dire explicitement. Donc c'est très inquiétant. Malheureusement le plus grave dans ces déclarations, c'est que notre président n'est plus le garant des principes de laïcité."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.