Hommage à Johnny Hallyday : le discours tant redouté d'Emmanuel Macron

Hommage à Johnny Hallyday : le discours tant redouté d'Emmanuel Macron©Wochit

6Medias, publié le samedi 28 avril 2018 à 10h24

Le 9 décembre dernier, devant l'église de la Madeleine, Emmanuel Macron rendait hommage, dans un vibrant discours, à Johnny Hallyday, décédé quatre jours plus tôt. Comme repéré par Closer, dans les colonnes de la Nouvelle Revue française, le chef de l'État a fait quelques révélations à ce sujet.

Devant des milliers de personnes, le 9 décembre dernier, Emmanuel Macron a pris la parole devant l'église de la Madeleine pour saluer la mémoire de Johnny Hallyday.

Un émouvant discours que le chef de l'État a préparé pendant des heures, même s'il savait très bien qu'il "ne servait à rien", a-t-il confié la Nouvelle Revue française.



"Je le connaissais et je connais des admirateurs ; je savais qu'ils ne voulaient pas d'un discours. J'ai passé une nuit à l'écrire en sachant parfaitement que ce discours ne servirait à rien, que les gens n'en voulaient pas et surtout pas d'un discours du président de la République ! (...) Il faut considérer cela : l'émotion populaire se moque des discours. Le jour des obsèques, je savais très bien que la foule qui était là n'était pas acquise. Elle n'attendait pas un discours officiel. Elle était dans l'émotion brute du moment", explique-t-il dans les colonnes de la revue.

Mais ce discours, malgré les critiques qui allaient en découler, Emmanuel Macron a tenu à le faire. "Les gens ne vous reconnaissent comme un des leurs que si vous prouvez que vous êtes capable de partager leur émotion. Que vous ne les prenez pas de haut. Je ne sais pas si j'y suis arrivé, mais beaucoup sont venus me remercier pour ce que j'avais dit à ce moment-là", se réjouit le chef de l'Etat, dans les colonnes de la Nouvelle Revue française.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.