Homéopathie : un pas de plus vers le déremboursement

Homéopathie : un pas de plus vers le déremboursement
Des tubes de granules homéopathiques dans une pharmacie lilloise en 2018.

Orange avec AFP-Services, publié le mercredi 26 juin 2019 à 21h30

Selon le quotidien Libération, la Haute autorité de santé va rendre un avis favorable au déremboursement par la Sécurité sociale de l'homéopathie, faute d'efficacité.


C'est une nouvelle qui risque de relancer les débats enflammés quant à l'avenir de l'homéopathie. La Haute autorité de santé (HAS) estime que l'homéopathie ne doit plus être remboursée par la Sécu car son efficacité n'est pas prouvée, selon la teneur de son avis définitif révélée par Libération mercredi soir. 

Adopté mercredi par la HAS, cet avis définitif ne doit être rendu public que vendredi par l'organisme. Cette conclusion très attendue, qui confirme un avis provisoire rendu mi-mai, marque la fin du processus d'évaluation scientifique de l'homéopathie. 

La décision entre les mains du gouvernement

En revanche, elle ne marque pas celle du débat sur son déremboursement, puisqu'il revient maintenant au gouvernement de prendre la décision. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a affirmé à plusieurs reprises qu'elle suivrait l'avis de la Commission de la transparence de la HAS.



Selon Libération, la "Commission de la transparence de la Haute autorité de santé a voté ce mercredi à la très grande majorité (une seule voix contre) le déremboursement des produits homéopathiques". Le quotidien avait déjà révélé mi-mai la teneur de le projet d'avis de l'organisme, pourtant censé demeurer confidentiel. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.