Histoire : la grippe espagnole, plus meurtrière que la guerre

Histoire : la grippe espagnole, plus meurtrière que la guerre©FRANCE 3
A lire aussi

franceinfo, publié le samedi 07 avril 2018 à 01h18

Au large de Brest (Finistère), un mal inconnu a frappé habitants comme militaires : plus de 1 000 hommes sont terrassés en à peine un mois. À l'automne 1918, l'hécatombe est sans précédent. Quel que soit le soldat, tous racontent la même histoire. Dans les dossiers militaires, on peine à dire le nom de cette maladie. Et pourtant, ici, ce virus de grippe a sévi avec une virulence rarement observée.

Le gouvernement espagnol, seul à informer ses habitants

En 1918, au bout de quatre ans de conflit, les armées de chaque côté constatent des pertes d'un genre nouveau dans les rangs ; en quelques jours, les soldats passent de vie à trépas, mais pas question d'évoquer le problème dans la presse, pas question d'informer l'ennemi. Alors que les troupes allemandes, françaises, et…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.