Heurts avec les forces de l'ordre lors de la manifestation syndicale à Paris (AFP)

Heurts avec les forces de l'ordre lors de la manifestation syndicale à Paris (AFP)
Des manifestants le visage masqué défilent à Paris, lors de la manifestation contre la politique d'Emmanuel Macron, le 19 avril 2018
A lire aussi

AFP, publié le jeudi 19 avril 2018 à 17h04

Des heurts ont éclaté jeudi entre forces de l'ordre et manifestants lors du défilé syndical à Paris contre la politique d'Emmanuel Macron, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Sur le boulevard Saint-Jacques (XIVe arrondissement), dans le sud de la capitale, les policiers ont essuyé des jets de projectiles devant l'hôtel Marriott. Ils ont répliqué avec des gaz lacrymogènes et ont reçu de nombreux renforts. 

Les vitrines de l'établissement ont été endommagées à coups de pioches par plusieurs dizaines de personnes cagoulées, obligeant le cortège de la CGT à interrompre sa progression.

Auparavant, quelques manifestants avaient défoncé à coups de pierres et de marteaux des vitrines, notamment celles de compagnies d'assurance, en criant: "Anti, anti, anticapitalistes!". Une agence de voyage a également eu sa vitrine brisée et sa façade taggée aux cris de "Tout le monde déteste la police".

Quelques hommes cagoulés ont aussi détaché un conteneur de verre et l'ont fait glisser sur le bitume, avant qu'il ne s'échoue contre un arbre.

La manifestation est partie en début d'après-midi de Montparnasse en direction de la place d'Italie, derrière une banderole affirmant: "Public + privé + étudiants, ensemble, stoppons les régressions sociales".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.