Héritage de Johnny Hallyday : le TGI de Nanterre renvoie l'affaire au 30 mars

Héritage de Johnny Hallyday : le TGI de Nanterre renvoie l'affaire au 30 mars

Laura Smet et David Hallyday à Paris, le 9 décembre 2017.

Orange avec AFP, publié le jeudi 15 mars 2018 à 18h18

Les avocats de Laura Smet et David Hallyday souhaitent plus de temps pour examiner des pièces fournies par la partie adverse.

Le tribunal de grande instance de Nanterre a renvoyé au 30 mars l'examen du référé sur l'album posthume de Johnny Hallyday et le gel de ses avoirs, jeudi 15 mars, à la demande de David Hallyday et Laura Smet.

Le tribunal a enjoint les avocats de Laetitia Hallyday à fournir à la partie adverse avant le 19 mars des précisions sur le "trust" au sein duquel Johnny Hallyday aurait réuni tous ses actifs au bénéfice de sa femme, conformément à un testament rédigé en juillet 2014 aux Etats-Unis. Ils devront donner le "périmètre" de cette entité et l'"identité du ou des trustees" (gestionnaires). La présidente Anne Beauvois a également fixé des délais pour l'échange de conclusions entre les parties.

"Nous avons été destinataires (...) des pièces adverses depuis deux jours et encore ce matin, et il y a encore un certain nombre de pièces dont on doit prendre connaissance", avait en effet assuré Carine Piccio, l'un des conseils de David Hallyday, pour justifier un renvoi de l'affaire.

Depuis plusieurs semaines, la guerre est officiellement ouverte entre les deux aînés de la star et sa veuve Laeticia, devenue l'unique bénéficiaire de l'ensemble du patrimoine et des droits d'auteurs de la légende du rock français, décédée le 6 décembre à l'âge de 74 ans.

Dans leur assignation en référé (procédure d'urgence), David et Laura Smet demandent un droit de regard sur l'album que préparait leur père au moment de sa mort, ainsi que des "mesures conservatoires" sur les biens immobiliers et "la mise sous séquestre" des "redevances perçues au titre des droits d'auteur" de l'artiste. Et ce, dans l'attente que soit examinée par la justice une autre procédure, intentée sur le fond, concernant l'héritage. Cet examen par le TGI pourrait prendre des mois, voire des années.

L'ex-"idole des jeunes" avait travaillé une grande partie de l'année 2017 à son 51e album studio, qui doit sortir courant 2018 et pour lequel une dizaine de chansons ont été enregistrées.

"Cet album est-il posthume ou a-t-il été validé du vivant de Johnny Hallyday?", s'est interrogé Me Piccio à l'audience. Dans la première hypothèse, les aînés de l'artiste souhaiteraient exercer leur droit de regard. "Il faut aussi savoir quel est le travail exact fait postérieurement à la mort de Johnny Hallyday pour achever cet album", a-t-elle ajouté, demandant à Warner, la maison de production de l'album, de fournir les factures des studios où celui-ci a été enregistré.

"Atteinte à la dignité" de Laeticia

"Il faut mettre un terme à cette procédure qui porte atteinte à la dignité de ma cliente et met à mal l'honneur ses enfants", a contre-attaqué l'avocat de Laeticia Hallyday, Ardavan Amir-Aslani, qui s'est opposé au renvoi. "Une campagne médiatique a été organisée", a-t-il ajouté, soulignant que Laeticia Hallyday n'était "pas la gangster qu'on s'attache à décrire". "Le trust est bénéficiaire de tous les biens de l'artiste et Laeticia Hallyday en est la bénéficiaire et, après elle, ses enfants. Que voulez-vous savoir de plus?", a-t-il lancé aux parties adverses.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
253 commentaires - Héritage de Johnny Hallyday : le TGI de Nanterre renvoie l'affaire au 30 mars
  • Ils ont raison il ne faut rien lâcher. Johnny n'était pas du genre à déshériter ses enfants. Qui voudra croire que Johnny ne laisse rien pas même un disque ou une guitare à ses enfants légitimes. Et les droits d'auteur et les biens immobiliers et le reste... Elle a tout manigancé et manipulé Johnny et son entourage depuis des années.Tout cela était prémédité. De nombreux témoignages des proches de Johnny le confirment. Elle devra répondre de ses actes.

  • Leoniday,vous exprimez trés clairement ma pensée,
    L'attitude de Leticia est scandaleuse....quelle manipulatrice!!!!Elle marite la prison.

  • allez allez!!!
    s'il n'y avait que des dettes,........je ne pense pas que l'on entendrait le moindre son de David et Laura...
    et Laëtitia, serait seule.....oh que oui!
    d'ailleurs attention, pour moi, seul le Patron, le Taulier compte, le reste.....

  • Les dernières informations sur le Trust et comment cela se traduit à pouvoir rendre flou tous les Actifs d'une personne et sans pouvoir savoir vers qui est destiné les gains et les biens...
    C'est un fourre tout des pires scandales d'opacité de ceux qui sont à des détournements de sommes colossales en niches et où rien ne peut être défini par une Loi qui est faite en ce sens...

    Donc, une autre maison, où elle serait louée etc... Et loin d'être une petite maisonnette !

    Tout est flou à ce Trust où la famille du défunt vivant à l'étranger reste pour l'instant les héritiers sur une opacité bien engagée à ce que rien ne puisse être rendu en informations aux enfants légitimes de première filiation à obtenir une transparence et ce droit de regard sur le titre où pour l'instant, ils n'ont même pas le droit de l'écouter....

    C'est une requête d'un droit de regard où c'est sur ce doit en filiation directe et où ils sont à vouloir connaître les tenants et les aboutissants sur un autre testament publié à l'étranger, alors qu'ils étaient bénéficiaires à des dispositions testamentaires en cas de décès de JOHNNY....

    Si le TGI de Nanterre renvoie l'affaire au 30 Mars, c'est à des fins de recevoir des informations nécessaires où elles sont à pouvoir établir des pièces à étudier, avant qu'une quelconque décision puisse se prendre....

    Ce sont des Avocats aux côtés des enfants de JOHNNY, Laura et David où lesdits Avocats travaillent sur connaissance de pièces avant de rendre une décision sur du factuel à retenir des points en pièces à fournir sur une procédure à venir, si, elle devait se poursuivre...

    Les Avocats travaillent sur les pièces fournies à en étudier les tenants et les aboutissants....

    Soutien aux enfants de JOHNNY Laura et David qui ont voulu ce droit de regard alors qu'ils découvrent une opacité à ce Trust et où un journaliste a été médiatisé hier, sur son enquête à faire des révélations troublantes, sur les évasions fiscales....

    Où cela reste quand même un devoir d'en rétablir une Justice et une équité à ceux qui en bénéficient à devoir les taxer...

    Car, sur un disque vendu.... L'argent s'évapore très loin de notre pays ! Selon ce journaliste passé sur nos antennes, hier...

  • Héritiers! Nous le sommes tous un peu, puisque nous avons participé à l'enrichissement de cette famille!