France

Hérault : un requin de deux mètres retrouvé vivant sur une plage

Un requin mako de deux mètres s’est échoué, lundi 26 juin, sur une plage à Marseillan (Hérault). Repéré vivant par les baigneurs, il est finalement décédé à l’arrivée des secours.

Un invité surprise a été découvert sur une plage à Marseillan (Hérault), lundi 26 juin. Alors que les baigneurs profitaient de leur journée sous le signe de la chaleur et du soleil, un requin mako (ou requin-taupe bleu) de deux mètres s’est échoué sur le littoral, rapporte Midi Libre.

Encore vivant, l’animal était coincé dans 30cm d’eau. Des passants ont tenté de le remmener au large en attendant l’arrivée des techniciens de l'Aire marine protégée de la côte agathoise. Mais à leur arrivée, le mammifère était déjà mort.

Une espèce en voie de disparition

Le requin mako se caractérise par sa rapidité record et sa vivacité, d'où son surnom de "top prédateur". Celui retrouvé sur la plage de Marseillan était sûrement un jeune au vu de sa taille. Un requin mako adulte peut mesurer jusqu’à quatre mètres et vivre près de 30 ans. Pour autant, cette espèce est menacée d’extinction à cause de la surpêche.

Interrogé par Midi Libre, Renaud Dupuy de la Grandrive, directeur de l'Aire marine protégée de la côte agathoise, a indiqué que les causes de la mort de l’animal sont encore floues. “Ce qui est certain, c'est qu'il n'avait pas de marque de pêche ou de coup d'hélice. Ce pourrait être plutôt une maladie”, a-t-il expliqué.

Le directeur a rappelé l’importance de ne pas toucher les animaux dans ce genre de situation. Cette découverte n’a pas causé de mouvement de panique, bien au contraire. Les baigneurs semblaient intrigués par l’animal. L'occasion pour les techniciens de l'Aire marine protégée de donner une mission de sensibilisation et d'information.

publié le 27 juin à 08h40, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux