Hérault : Robert Ménard crée la polémique en comparant les gilets jaunes aux soldats poilus

Hérault : Robert Ménard crée la polémique en comparant les gilets jaunes aux soldats poilus
Robert Ménard lors d'un conseil municipal à Béziers.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 16 novembre 2018 à 07h00

La secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa dénonce un parallèle "complètement honteux".

Moins d'une semaine après son affiche polémique "Macron m'a tuer", Robert Ménard fait de nouveau parler de lui. Le maire de Béziers a publié sur Twitter deux affiches représentant un soldat poilu et faisant un parallèle entre les tranchées et la Première Guerre mondiale et la situation actuelle des gilets jaunes.

"Contre Macron le 17, soutenez la France des tranchées", peut-on lire sur la première, en référence à la manifestation organisée samedi pour protester contre la hausse des prix du carburant, tandis que la seconde titre : "la France des poilus contre la France des banquiers".

"C'est ceux qui ignorent la détresse de ces Français qui sont indécents"

Marlène Schiappa a jugé l'affiche "scandaleuse" lors d'un entretien sur France Info.

"Elle fait le parallèle entre les hommes dans les tranchées lors de la Première Guerre mondiale et les manifestants qui ont des gilets jaunes et qui vont manifester pour ne pas payer plus de taxes pour protéger la planète", a dénoncé la secrétaire d'État. "Je crois qu'on a là des parallèles qui sont complètement honteux".

"Robert Ménard, n'avez-vous pas honte. Comment pouvez-vous salir de la sorte le sacrifice et la mémoire des Millions de #Poilus morts pour la France? Rien ne peut justifier votre méthode !", a de son côté interpellé Ludovic Mendes, député la République en marche de Moselle.

Face à la polémique, Robert Ménard a répondu à ses détracteurs sur Twitter. "C'est ceux qui ignorent la détresse de ces Français qui sont indécents... Tellement facile depuis Paris !", a-t-il écrit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.