Hérault : la famille touchait le RSA et roulait en Ferrari

Hérault : la famille touchait le RSA et roulait en Ferrari©Panoramic

, publié le samedi 30 mars 2019 à 19h49

Trois personnes d'une famille de Gigean, dans l'Hérault, sont dans le viseur de la justice après que le fisc a révélé un train de vie très nettement supérieur aux revenus déclarés.

Le train de vie n'était pas en adéquation avec les revenus déclarés. Et c'est le moins que l'on puisse dire.

L'administration fiscale de l'Hérault a fait déclenché une enquête de la justice à propos d'une famille de Gigean, dont les acquisitions matérielles étaient visiblement sans rapport avec les prestations sociales perçues par le couple. Ainsi, France Bleu Hérault rapporte que la femme sans emploi roulait dans une BMW d'une valeur estimée à 90 000 euros, alors que son compagnon, couvreur autoentrepreneur, ne pouvait percevoir que 30 000 euros de revenu maximum.

Or, en passant en revue les mouvements bancaires du couple, il s'est avérait que quelque un million d'euros auraient transité entre 2015 et mars 2019. "C'était une entreprise familiale avec une déclaration fiscale de zéro euro, mais le train de vie était très important", a indiquait le procureur de la République de Montpellier. Le magistrat a indiqué en sus des biens de luxe ont ainsi été retrouvés chez le couple et le fils du couvreur âgé de 20 ans.

"Une Ferrari de 110 000 euros et d'autres véhicules de luxe, des montres Rolex, des téléviseurs, de la maroquinerie de luxe et un bateau à gros moteur, le tout à hauteur de 270 000 euros", a listé Christophe Barret, relayé par France Bleu Hérault. En outre, le père touchait 36 000 euros par an d'aides sociales sous conditions de revenus (APL et RSA), et la mère 13 000 euros annuels. Les trois personnes risquent un maximum de 5 ans de prison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.