Hérault : il agresse une femme de 80 ans... sans se douter qu'elle maîtrise les arts martiaux

Hérault : il agresse une femme de 80 ans... sans se douter qu'elle maîtrise les arts martiaux©Panoramic
A lire aussi

publié le dimanche 06 décembre 2020 à 16h15

Un jeune homme a agressé une femme de 80 ans pour cambrioler son domicile, relate France Bleu. Mais lui et son complice ont été mis en fuite par la victime après avoir notamment reçu un coup de genou dans les testicules.

Ne jamais se fier aux apparences.

Un jeune de Frontignan (Hérault) l'a appris à ses dépens après avoir agressé une femme de 80 ans à son domicile. Comme le rapporte France Bleu Hérault, l'individu, âgé de 21 ans et accompagné d'un complice qui l'attendait sur une moto volée, est tombé sur une surprenante résistance au moment de pénétrer dans la résidence de cette dame.



L'agresseur, "un ancien légionnaire pas très grand mais imposant" d'après nos confrères, s'est présenté devant la porte de l'octogénaire avec un casque de moto sur la tête. Selon la victime, il était également armé d'un pistolet automatique, mais ce dernier n'a pas été retrouvé par la police. La propriétaire de la maison ne s'est cependant pas démontée et a asséné un coup de genou dans les testicules de son agresseur.

L'octogénaire, adepte des arts martiaux, s'est ensuite débattue de toutes ses forces pendant que son agresseur tentait de la maîtriser. Elle a alors crié pour alerter ses voisins. Trois d'entre eux ont accouru pour lui porter secours et mettre en fuite le jeune homme. Avant de rejoindre son complice, l'ancien légionnaire a tenté d'arracher les bijoux que la femme portait sur sa main, en vain.

L'agresseur déjà condamné à cinq reprises

D'après les informations de France Bleu Hérault, l'agresseur est connu de la justice et a déjà été condamné à cinq reprises, notamment à trois ans de prison pour vol aggravé. Il avait purgé sa peine en avril dernier et risque jusqu'à 20 ans de prison pour récidive. En attendant leur procès, les deux jeunes ont été placés en détention provisoire. Le plus impliqué des deux s'est rendu de son propre chef mercredi au commissariat d'Agde. L'octogénaire, quant à elle, souffre de blessures à la main (30 jours d'ITT).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.