France

Hélène Carrère d'Encausse, première femme à la tête de l'Académie française, est morte à 94 ans

L'historienne Hélène Carrère d'Encausse, académicienne depuis près de 30 ans s'est éteinte ce samedi 5 août, annoncent ses proches.

Elle était l'une des figures de l'Académie française. Devenue la première femme à prendre la tête de l'institution avant d'en devenir Secrétaire perpétuelle en 1999, l'historienne et spécialiste de la Russie Hélène Carrère d'Encausse est décédée ce samedi 5 août. "Elle s'est éteinte paisiblement entourée de sa famille", ont annoncés ses enfants dans un communiqué.

Née le 6 juillet 1929 à Paris, Hélène Carrère d'Encausse était la fille de l'économiste et philosophe géorgien Georges Zourabichvili émigré en France et de Nathalie von Pelken. Naturalisée française en 1950, elle épouse deux ans plus tard Louis Carrère, dit Carrère d'Encausse avec qui elle aura trois enfants : Emmanuel, Nathalie et Marina.

Grande spécialiste de la Russie, elle était l'auteur de plusieurs ouvrages, et notamment les biographies de Lénine, Staline et Catherine II. Au cours de sa longue carrière, celle qui était membre de l'Académie française depuis près de 30 ans, a aussi eu une carrière politique. Députée au Parlement européen sous l'étiquette du RPR, elle fut élue de 1994 à 1999.

Plus d'informations à venir...

publié le 5 août à 19h35, Kévin Comby, 6Médias

Liens commerciaux