Hauts-de-Seine : une patiente de l'hôpital américain de Neuilly violée par un infirmier

Hauts-de-Seine : une patiente de l'hôpital américain de Neuilly violée par un infirmier
Un camion de pompiers devant les urgences d'un hôpital (photo d'illustration).
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 10 mai 2018 à 16h05

L'infirmier avait déjà été condamnée pour agression sexuelle il y a sept ans.

Une jeune femme de 32 ans a déposé plainte pour viol après avoir été agressée lors d'un séjour à l'hôpital américain de Neuilly, dans les Hauts-de-Seine, rapporte Le Parisien.



Les faits remontent au mois de février dernier, le 4 exactement. La victime de 32 ans avait été admise pour de graves problèmes de santé.

Ce soir-là, l'infirmier de garde passe lui donner ses médicaments et elle s'endort. Il est 22 h lorsque son compagnon quitte sa chambre.

Les souvenirs de la jeune femme sont ensuite confus. À moitié endormie, la patiente entend l'infirmier de garde lui parler. Puis elle sent des mains sur son corps et a l'impression d'une relation sexuelle mais, assommée par les médicaments, elle est incapable de réagir.

"Désolé ma belle"

Le lendemain, elle se réveille avec des douleurs dans le bas-ventre et demande si son traitement peut lui donner des hallucinations, ce que nie son médecin. C'est alors qu'elle découvre sur son portable ce mystérieux SMS : "désolé ma belle".

Elle comprend donc qu'elle a été violée et porte plainte à sa sortie de l'hôpital. Grâce au numéro de téléphone, la police identifie rapidement l'infirmier de garde, un homme de 49 ans, qui nie les faits. Il affirme avoir envoyé ce SMS en réponse aux avances de la jeune femme.

Des traces de sperme ont cependant été retrouvées et des échantillons sont en cours d'analyse. Le nom de l'infirmier apparaît dans le Fichier judiciaire des auteurs d'infractions sexuelles (Fijais), car déjà condamné pour agression sexuelle sur personne vulnérable il y a sept ans.


Vos réactions doivent respecter nos CGU.