Hauts-de-Seine : un concours de l'agent SNCF qui adresse le plus d'amendes

Hauts-de-Seine : un concours de l'agent SNCF qui adresse le plus d'amendes
Un agent SNCF à Paris, le 3 avril 2018.

Orange avec AFP, publié le samedi 13 octobre 2018 à 13h24

Contactée, la direction centrale de la SNCF assure qu'il s'agit d'une initiative locale.

Le centre SNCF d'Asnières, dans les Hauts-de-Seine, a lancé un concours dont le gagnant sera celui qui adressera le plus d'amendes, rapporte le Huffington Post vendredi 12 octobre. Objectif affiché : lutter contre la fraude.


D'après une affiche transmise au média par un syndicat, le centre d'Asnières prévoit de récompenser les trois agents gagnants avec des chèques-cadeaux d'une valeur allant de 100 à 250 euros.

Cette opération ne concerne pas les contrôleurs SNCF qui opèrent dans les trains, mais les agents commerciaux. Depuis 2016, rappelle le Huffington Post, ces derniers sont assermentés par l'entreprise et peuvent dresser des procès-verbaux dans les gares pour sanctionner la non-validation d'un passe Navigo, l'absence de titre de transport ou encore les incivilités (crachats, cigarettes...).


Contactée, la direction de la SNCF assure ne pas être au courant de cette initiative. "Il s'agit d'une initiative locale qui ne répond aucunement à une éventuelle consigne de la direction de l'entreprise", assure le service de presse de l'entreprise ferroviaire. "Si la méthode interpelle, le coût de la fraude qui représente plus de 300 millions chaque année n'interpelle pas moins, précise la SNCF. C'est autant de ressources financières en moins pour acheter des trains, les rénover, les nettoyer, maintenir les voies et assurer le meilleur service aux voyageurs qui sont en règle."

"Ce concours peut sembler une pression positive, mais c'est surtout une pression négative, estime auprès du Huffington Post le militant SUD-Rail Éric Bezou. Si quelqu'un n'obtient pas de bons chiffres, que se passera-t-il ? Les agents le vivent très mal."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.