Haute-Saône : un médecin cède gratuitement son cabinet mais ne trouve pas preneur

Haute-Saône : un médecin cède gratuitement son cabinet mais ne trouve pas preneur
Il aimerait quitter son quotidien de médecin généraliste après 36 ans de bons et loyaux services (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le samedi 12 août 2017 à 17h47

Depuis plus d'un an, le docteur Laine cherche désespérément à partir à la retraite

Malgré une annonce passée sur Leboncoin, Patrick Laine, médecin de campagne de Saulnot (Haute-Saône) près de Belfort, ne trouve pas de repreneur. Il aimerait quitter son quotidien de médecin généraliste après 36 ans de bons et loyaux services.



À 67 ans, il aurait déjà pu prendre sa retraite depuis deux ans mais, faute de successeur, la praticien ne s'y résout pas, rapporte Le Parisien, car il ne veut pas contribuer à "créer un nouveau désert médical".

"J'AI ENVIE D'UNE VIE NORMALE"

Pourtant l'annonce postée en ligne en juin 2016 par le docteur Laine paraissait alléchante. Il cède tout gratuitement : un cabinet de 300 mètres carrés pour deux médecins, une patientèle de plus de 3000 personnes. Il propose même d'héberger les heureux élus dans les premiers temps de leur installation.

Pour le docteur Laine, la seule solution pour éviter des problèmes comme le sien et donc la création de déserts médicaux, serait d'obliger les jeunes médecins à exercer au moins un an à la campagne.

Déterminé, le médecin s'est inscrit à une formation pour être maître de stage et ainsi rencontrer de jeunes profils. "L'idée d'abandonner ainsi mes patients m'est insupportable", déclare-t-il. "J'ai envie d'une vie normale. Ma femme mérite mieux que de m'attendre ainsi. Mais je ne partirai serein que si l'on me remplace", insiste le médecin.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.