Haute-Loire : drôle de découverte sur un chantier

Haute-Loire : drôle de découverte sur un chantier ©Google Maps (photo d'illustration)

, publié le dimanche 21 mars 2021 à 12h45

Alors qu'ils travaillaient sur un chantier en Haute-Loire, trois agents communaux ont découvert une bouteille, cachée dans une niche secrète, rapporte L'Éveil. Celle-ci renfermait un message écrit en 1910. 

La découverte a été réalisée il y a quelques jours, à Solignac-sur-Loire, commune de Haute-Loire située en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Comme le relatait L'Éveil, le 16 mars, trois agents communaux ont mis la main sur un objet datant du début du siècle dernier. Lors d'une démolition organisée dans un centre de loisirs de la commune, abrité dans l'ancienne gare, ils ont abattu une cloison. Avant de faire une trouvaille des plus insolites. Dans une niche secrète, renfermant un placard, les employés municipaux ont découvert une très vieille bouteille, contenant un message rédigé sur un morceau de papier enroulé datant du siècle dernier. 



Le fait n'est pas si rare dans le secteur du bâtiment, mais étonne toujours au vu de l'ancienneté ou du caractère insolite de certaines trouvailles : fréquemment, particuliers et professionnels tombent nez à nez avec des objets dissimulés intentionnellement sur les chantiers de travaux, détaillent nos confrères. Autant d'outils, de pièces, de photos ou de messages, laissés à l'attention des travailleurs. 

Un message écrit en 1910, alors qu'une comète devait frôler la Terre 

Sur ce message mis au jour, conservé dans cette vieille bouteille, les noms de trois artisans de l'époque figurent : un Suisse, un Italien et probablement un Français, suppose L'Éveil. La date du 19 mai 1910 a été annotée, tout comme un événement, au centre de toutes les attentions, cette année-là : le passage, près de la Terre, de la comète Halley. La médiatisation n'étant alors pas la même qu'aujourd'hui, suppositions et superstitions allaient bon train à l'époque sur les conséquences d'un tel passage.  

Cette comète, découverte au début du XVIIIe siècle par Edmond Halley, frôle notre planète tous les 76 ans. En 1910, les prévisions étaient particulièrement pessimistes : certains scientifiques pensaient que l'orbite de la planète bleue croiserait la queue de ladite comète. Camille Flammarion, astronome français, avait même confié : "L'empoisonnement de l'humanité par des gaz délétères est possible", cite le média local. Rien de surprenant, donc, à ce qu'un vent de panique se soit mis à souffler sur la population. Peut-être est-ce la raison de ce message dissimulé. 

Le message plastifié et conservé à la mairie de Solignac 

Olivier Teyssier, maire de la commune de Solignac-sur-Loire, a promis que cette découverte centenaire serait précieusement conservée en mairie. "Nous allons plastifier le message, car le papier se dégrade rapidement lorsqu'il est à l'air libre. [...] Nous sommes en train de rénover la mairie et nous allons créer un petit espace pour exposer tous ces anciens objets afin de les mettre en valeur", a-t-il indiqué. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.