Haute-Garonne : ils avaient mis au point un trafic de cigarettes pédestre

Haute-Garonne : ils avaient mis au point un trafic de cigarettes pédestre
Saisie de cigarettes de contrebande à Marseille le 10 septembre 2001.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 24 mars 2018 à 16h49

Des contrebandiers ont mis en place un trafic pédestre de cigarettes entre la France et l'Espagne. Interpellés en juin 2017, ils acheminaient la marchandise via des chemins de randonnée.

De novembre 2015 à juin 2017, ce réseau familial a organisé un trafic de cartouches de cigarettes entre la France et l'Espagne.

La particularité des contrebandiers ? Ils effectuaient des allers-retours à pied entre les deux pays, pour ne pas attirer les soupçons. Après enquête, quatre individus ont été interpellés par les gendarmes de la brigade de recherches de Villefranche-de-Lauragais (Haute-Garonne), rapporte France 3 Occitanie samedi 24 mars.



Les trafiquants étaient déposés par des complices à la frontière entre l'Andorre et la France. Ils s'approvisionnaient dans un petit magasin espagnol et stockaient 250 cartouches à chaque voyage dans des sacs à dos, poursuit la télévision locale. Les contrebandiers acheminaient la marchandise via des chemins de randonnée, ils étaient ensuite récupérés par des complices et conduits à Toulouse où étaient écoulées les cigarettes.

Un trafiquant a été condamné à 12 mois de prison ferme, les autres à deux ans de prison dont six mois avec sursis. Ils devront d'affranchir d'amendes douanières allant de 28 000 à 56 000 euros, conclut la radio.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.