France

Haut-Rhin : incendie dans un gîte pour handicapés, 11 personnes décédées

Un incendie a frappé un gîte accueillant des personnes handicapées ce mercredi 9 août à Wintzenheim. En milieu d'après-midi, la vice-procureur de la République de Colmar a confirmé la mort de 11 personnes.

Un important incendie s’est déclaré, mercredi 9 aout, dans un bâtiment à Wintzenheim (Haut-Rhin), rapporte le quotidien régional L’Alsace. Les flammes ont touché une structure accueillant des personnes handicapées pendant les vacances estivales. Trois corps ont été repérés par des drones en fin de matinée, rapporte BFMTV de source policière. Aux alentours de 16 heures, la vice-procureur de la République de Colmar a confirmé le décès de 11 personnes. Les pensionnaires au rez-de-chaussée ont réussi à évacuer le bâtiment en feu. Les 11 pensionnaires situés à l'étage sont morts, a précisé Nathalie Kielwasser lors d'un point presse retransmis en direct.

"Face à cette tragédie, mes pensées vont aux victimes, aux blessés, à leurs proches. Merci à nos forces de sécurité et nos services de secours mobilisés", a réagi Emmanuel Macron. La Première ministre Élisabeth Borne est arrivée sur place vers 15 heures. Devant les caméras, elle a exprimé "toute sa tristesse et sa solidarité" aux victimes et leurs familles, déplorant "un drame épouvantable".

Le feu maîtrisé

Le feu aurait pris entre 6h et 7h. D’après L’Alsace, 17 personnes ont été évacuées des lieux de cet incendie. Parmi elles, une femme a été transportée à l’hôpital dans un état de choc. Une autre a été admise en urgence relative, précise BFMTV. Un important dispositif a été déployé pour lutter contre les flammes et pour venir en aide aux occupants du bâtiment. 76 sapeurs-pompiers et 40 militaires de la gendarmerie sont présents sur place. Un poste médical avancé a également été mis en place. Selon les informations de BFMTV, l’incident a été rapidement maitrisé et est en train d’être éteint, précise une source de la gendarmerie.

D'après les informations de L'Alsace, les pompiers attendent l'extinction complète de l'incendie avant de partir à la recherche des victimes. Une enquête a été ouverte et confiée à la section de recherches de la gendarmerie de Strasbourg.

publié le 9 août à 16h20, Baptiste Marin, 6Medias

Liens commerciaux