Hausse des prix de l'électricité : "incompréhensible" pour Ségolène Royal 

Hausse des prix de l'électricité : "incompréhensible" pour Ségolène Royal 
Ségolène Royal le 11 décembre 2017 à Paris.

Orange avec AFP-Services, publié le lundi 25 mars 2019 à 10h32

Invitée lundi sur Europe 1, l'ex-ministre Ségolène Royal a jugé "incompréhensible" une telle annonce alors que la France est toujours secoué par la crise des "gilets jaunes". 

Ségolène Royal a estimé lundi 25 mars sur Europe 1 que l'État devait jouer "son rôle de maîtrise de la hausse du prix de l'énergie". "C'est incompréhensible de faire une annonce comme celle-ci alors même que le grand débat est en cours", a estimé l'ambassadrice pour les pôles Arctiques et Antarctiques. François de Rugy a annoncé vendredi 22 mars sur CNews que les tarifs réglementés de l'électricité allait "sans doute" augmenter de "5 à 6 %" au mois de juin, soit ce "qui était prévu par la Commission de régulation de l'énergie", a justifié le ministre. 




"Il ne faut pas recommencer les mêmes erreurs" 

"N'oublions pas que le mouvement des 'gilets jaunes' est né d'une exaspération et d'une révolte contre la taxe carbone, contre une hausse des prix de l'énergie, je crois qu'il ne faut pas recommencer les mêmes erreurs", a averti l'ex-ministre de l'environnement.  "Ce qui est exaspérant pour les millions de citoyens qui payent leur électricité, c'est qu'il y a d'un côté une hausse du prix de l'énergie qu'ils ne comprennent pas, et de l'autre un blocage des minimas sociaux", a-t-elle poursuivi. 

Pour Ségolène Royal, "la hausse des prix de l'énergie doit aussi faire l'objet d'un processus démocratique. Les consommateurs ont le droit de comprendre pourquoi et comment l'énergie augmente. EDF et Engie sont des grandes entreprises où l'État est actionnaire, il doit jouer son rôle de clarification et surtout son rôle de maîtrise de la hausse du prix de l'énergie". 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.