Harley-Davidson Fat Boy, bad boy mais pas trop

Harley-Davidson Fat Boy, bad boy mais pas trop©LEPOINT

LEPOINT, publié le jeudi 31 mai 2018 à 09h55

Le constructeur de Milwaukee a revu de fond en comble l'une de ses motos mythiques, pour en faire une moto élégante et racée. Une cure de jouvence réussie.

Verdict chrono

De l'engin chevauché par Arnold Schwarzenegger dans Terminator 2 à celui qui roule depuis quelques semaines, il ne reste plus grand chose de commun. Harley-Davidson a largement modifié l'un de ses modèles mythiques, la Fat Boy, produit à partir de 1991. Le résultat de ce chambardement est réussi, très réussi. L'engin, superbe, est très sain, aisé à piloter en ville comme sur route. Et si le bruit a été légèrement tempéré, on enclenche avec toujours autant de bonheur d'un coup de pied sec la première - klong ! - pour lancer la cavalerie trépidante. Et rouler, toujours.

Sur le réservoir, le gros

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.