Harcèlement: l'ex-collaboratrice du député Arend jugée en octobre pour dénonciation calomnieuse

Harcèlement: l'ex-collaboratrice du député Arend jugée en octobre pour dénonciation calomnieuse

L'ancienne collaboratrice du député LREM de Moselle Christophe Arend sera jugée le 5 octobre pour dénonciation calomnieuse par le tribunal correctionnel de Sarreguemines après sa plainte pour harcèlement et agression ...

A lire aussi

AFP, publié le lundi 08 janvier 2018 à 11h23

L'ancienne collaboratrice du député LREM de Moselle Christophe Arend sera jugée le 5 octobre pour dénonciation calomnieuse par le tribunal correctionnel de Sarreguemines après sa plainte pour harcèlement et agression sexuelle classée sans suite, a-t-on appris lundi de source judiciaire. 

La date du procès, qui durera une journée, a été annoncée par le président du tribunal correctionnel de Sarreguemines lors d'une audience de consignation, première étape dans une procédure de citation directe. 

L'ex-collaboratrice "n'était ni présente, ni représentée", a indiqué à l'AFP le procureur, Jean-Luc Jaeg.

Le cabinet de Mes Klugman et Terel, qui la défend désormais, a "annoncé son intention de déposer plainte avec constitution de partie civile une fois qu'il aurait pris connaissance du dossier", selon le parquet.

Le député LREM a fait citer à comparaître pour dénonciation calomnieuse son ancienne collaboratrice, qui l'a accusé en octobre de harcèlement et agression sexuelle. 

La plainte de l'ancienne collaboratrice a été classée sans suite fin novembre par le parquet de Sarreguemines en raison de son "comportement ambigu". L'enquête, au cours de laquelle de nombreux témoins ont été entendus, a révélé un nombre important de "messages à connotation sexuelle (envoyés) à M. Arend", avait indiqué M. Jaeg.

M. Arend avait dénoncé entre autres "un effet d'aubaine" lié aux révélations de harcèlement et agressions sexuelles découlant de l'affaire Harvey Weinstein. 

L'ancienne collaboratrice encourt cinq ans de prison et 45.000 euros d'amende.

 
15 commentaires - Harcèlement: l'ex-collaboratrice du député Arend jugée en octobre pour dénonciation calomnieuse
  • avatar
    VOSGESPAT  (privé) -

    Malheureusement il y en aura d'autres, ce n'est qu'un début, surtout quand le but est de nuire à quelqu'un.

  • Il y a tellement eu d'excès contre le femmes que des excès contre les hommes sont à prévoir bien sûr

  • Encore une prédatrice !!! Attention bien des femmes sont vénales, faire trop vite des lois comporte des risques d'erreurs judiciaires !!!

  • La plainte de l'ancienne collaboratrice a été classée sans suite fin novembre par le parquet de Sarreguemines en raison de son "comportement ambigu".

    C'est quoi cette Justice à la Française, qui classe une affaire sans suite, en raison d'un comportement ambigu ? ? ? ?
    Drôle de comportement ce tribunal, qui pas neutre, qui penche à en tomber vers le Député d'en marche ......

    " L'enquête, au cours de laquelle de nombreux témoins ont été entendus, a révélé un nombre important de "messages à connotation sexuelle (envoyés) à M. Arend", avait indiqué le procureur, Jean-Luc Jaeg "
    C'est quoi ce procureur de la République, très bavard, qui divulgue l'affaire à la presse, qui prend position comme ce tribunal pour un Député de la majorité d'En Marche .....
    Ce Député partage ses messages personnels ? ? ? ....... bien sur que non.......comment ces témoins pouvaient voir les messages envoyés au Député ? ? ?

    La crédibilité du tribunal correctionnel de Sarreguemines, est plus que douteuse ...........

    c'est la fameuse "justice idépendante" !

  • lrm partis de pourris et de gens qui ne comprennent même pas les enjeux politiques qu'ils sont censés voter lave plus blanc que blanc marre de tous ces gens quand on voit le niveau de ses députés(es) recruté sur internet je m'inquiète pour mes enfants et petits enfants la première chose ne pas avoir double nationalité la France ma France aux Français de bon sens

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]