Harcèlement et agression sexuelle: ouverture d'une enquête préliminaire contre un député LREM

Harcèlement et agression sexuelle: ouverture d'une enquête préliminaire contre un député LREM

Le député "conteste les faits" et a "pour sa part déposé plainte pour dénonciation calomnieuse", selon son avocate

A lire aussi

AFP, publié le mardi 24 octobre 2017 à 13h10

Une enquête préliminaire visant le député LREM de Moselle Christophe Arend a été ouverte par le parquet de Sarreguemines lundi pour "harcèlement et agression sexuelle", a confirmé mardi à l'AFP le procureur de la République Jean-Luc Jaeg.

Cette enquête fait suite à une plainte déposée par l'ex-assistante parlementaire de M. Arend qui l'accuse d'avoir multiplié "les remarques sexistes" et les gestes déplacés, et d'avoir "tout fait pour (la) faire craquer".

"Par exemple, il passe et essaie de dégrafer mon soutien-gorge, de me toucher les seins. Moi, j'ai compris. Dès qu'il arrive par derrière, je sais qu'il va essayer donc je me protège systématiquement les seins", a-t-elle assuré dans un témoignage recueilli vendredi par franceinfo.

"Une fois, il arrive et m'enfonce un doigt dans la bouche en mimant une fellation et en me disant : +T'as une jolie bouche, fais voir ce qu'elle sait faire et toc, voilà+", a aussi ajouté celle qui fut également directrice de campagne de M. Arend lors de la campagne des législatives.

"Je dénonce avec la plus grande fermeté des affabulations qui n'ont aucune autre limite que celles recelées par l'imagination de la plaignante", a de son côté réagi l'avocat de M. Arend, Bertrand Cohen-Sabban en dénonçant "le glissement d'un dangereux opportunisme médiatique  vers un ô combien condamnable opportunisme judiciaire".

Selon M. Cohen-Sabban, M. Arend a déposé plainte vendredi pour dénonciation calomnieuse au commissariat de Freyming-Merlebach.

La plaignante est pour sa part épaulée par la Confédération des marcheurs de la République, un collectif d'adhérents de La République en marche en désaccord avec la gestion et la direction du parti présidentiel, qui a affirmé mardi lui apporter une assistance juridique. 

"Il a fallu des semaines avant que l'ancienne assistante parlementaire de Christophe Arend se décide à parler", a assuré mardi Tiphaine Beaulieu, porte-parole de ce collectif. 

 
16 commentaires - Harcèlement et agression sexuelle: ouverture d'une enquête préliminaire contre un député LREM
  • A-t-il démissionné pour permettre sa défense ?

  • cette femme a raison de le dénoncer !pourquoi ne pas l'avoir dénoncé plus tôt?parce qu'elle avait peur de perdre sa place ! tout simplement !

  • pourquoi n'a-t-elle pas porté plainte dès les premiers faits présumés surtout que cela aurait eu un retentissement énorme en pleine campagne ou pourquoi n'a-t-elle pas quitté ses fonctions immédiatement ? Curieux non ?
    Les marcheurs et marcheuses devraient être plus prudents
    Il fut un temps où l'on considérait que la parole de l'enfant devait être crue sans discussion ce qui a entraîné des condamnations infondées
    Sans comparer une femme à un enfant , personne et bien sûr un homme non plus ne doit être cru sur parole sinon les prisons seront pleines d'innocents , laissons faire la justice dans le respect de la présomption d'innocence et ne jetons pas des noms en pâture dans un contexte médiatique exploité par beaucoup en ce moment
    De là à ce que Mme Schiappa prononce sa sentence au journal de 20heures il n'y a qu'un pas qui sera sans doute franchi

  • diversions et spécialités gouvernementales :
    ... de ce temps tout va mal, soit disant pour le mieux des contribuables.
    Ce député va s'en tirer avec un non-lieu comme d'habitude.

  • ne devriez vous pas vous abstenir de citer des noms tant que l'enquete n'est pas close ? que faites vous de la présomption d'innocence ?vous livrez au public un homme qui en cas de culpabilité devra etre condamné ,et en cas d'innocence aura sa réputation salie pour le restant de ses jours
    messieurs les journalistes que ne feriez vous pas pour faire du sensationnel !!!!!! au risque de nuire inutilement ,si vous meme etiez cité pour un acte que vous n'auriez éventuellement pas commis ,quelle tete feriez vous !!!!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]