Harcèlement: Agnes Buzyn victime de "comportements très déplacés"

Harcèlement: Agnes Buzyn victime de "comportements très déplacés"

La ministre de la Santé Agnès Buzyn, le 17 octobre 2017 à l'Elysée, à Paris

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 22 octobre 2017 à 13h44

La ministre de la Santé Agnès Buzyn, ancien médecin, a affirmé dimanche avoir été victime de "comportements très déplacés" dans son travail et appelé les hommes à se "rebeller" aux côtés des femmes contre le harcèlement sexuel, dans une interview au JDD.

"Comme beaucoup de femmes, j'ai eu affaire à des comportements très déplacés dans mon milieu professionnel", a déclaré la ministre, ancien médecin et professeur spécialisé en hématologie.

"Des chefs de service qui me disaient : + Viens t'asseoir sur mes genoux+ Des choses invraisemblables... qui faisaient rire tout le monde", a-t-elle précisé, ajoutant que "la libération de la parole" après le scandale Weinstein "fait prendre conscience qu'une lutte quotidienne se joue dans l'espace public et professionnel".

Relevant qu'une "femme qui réagit face à un propos sexiste n'est jamais prise au sérieux", la ministre a dit attendre "que les hommes se rebellent publiquement, à nos côtés".

Selon un sondage Odoxa-Dentsu publié vendredi, 53% des femmes interrogées disent avoir été victimes d'agression sexuelle et/ou de harcèlement.

Dans la foulée de l'affaire Weinstein, du nom du producteur américain visé par une série d'accusations d'agressions sexuelles, aucun milieu social ou professionnel n'échappe depuis une semaine à la multiplication des dénonciations de harcèlement sexuel subi par des femmes.

Des accusations spécifiques ont émergé dans le monde politique: ont ainsi été visés, notamment, l'ex-ministre socialiste Pierre Joxe, l'ancien candidat à la présidentielle Jean Lassalle ou encore le député (LREM) de Moselle Christophe Arend, contre qui une plainte a été déposée. Les trois hommes ont rejeté ces accusations.

Interrogée lors du Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro sur le cas particulier du député LREM et de son maintien à l'Assemblée nationale, la ministre a répondu: "On va laisser faire la justice".

Mais, a-t-elle ajouté, "si c'est confirmé il n'a plus sa place".

 
131 commentaires - Harcèlement: Agnes Buzyn victime de "comportements très déplacés"
  • J'en appelle à toutes mes congénères à giffler sur le champ la personne qui la touche physiquement sans y être invitée. Attention en sont exclus les bises sur les joues, le serrage des mains enfin tout ce qui rappellent que nous sommes civilisés, éduqués. NOTA: une femelle animale lorsqu'elle ne veut pas elle le fait savoir en criant, en griffant, en tournant les talons, etc.... Alors Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, la réaction est desuite et non dans 15 ans. Je suis une femme élevée dans le respect de l'Autre et par ricochet je ne tolère aucune manque de respect que je juge déplacé à mon encontre. ON REAGIT DESUITE et par pitié ne vous taisez pas sous prétexte de vouloir garder son travail etc....La faim ne justifie pas les moyens. Est- ce mieux de se bourrer de médicaments pour surmonter le stress d'aller au travail retrouver un harceleur. Parlez oui mais desuite et vous verrez tout rentrera dans l'ordre.

  • la prochaine fois que je verrai une collègue de travail je ne lui sert plus la main ni lui fais la bise ni la regarde en face ni ne me retrouve seul avec elle lors des entretiens professionnels ou autres ni ni....bah ça va pas être de la tarte maintenant !!!!

  • ras le bol de ces refoulées qui hurlent a la mort pour des plaisanteries.A force de hurler au loup quand une femme sera vraiment en difficulté personne ne se deplacera

  • avatar
    Steppenwolf  (privé) -

    on connaissait la dangerosité ancestrale des femmes contre laquelle n'importe quel homme avisé devait se prémunir. maintenant à cette dangerosité ancestrale c’est ajouté des éléments supplémentaires avec le féminisme victimaire et l'hystérie qui l'accompagne. Résultat : quand je parle dans mon entourage avec les amis hommes : le fossé entre hommes et femmes s'agrandit. maintenant : plus de bises pour dire bonjour. et les femmes pas à moins de 70 cm. et jamais seul à seule dans une pièce isolée.

  • y'a vraiment de morts de faim!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]