Hallucination, pied gelé... Elisabeth Revol raconte sa nuit seule à 6 700 mètres

Hallucination, pied gelé... Elisabeth Revol raconte sa nuit seule à 6 700 mètres©FRANCE 2 / FRANCETV INFO

franceinfo, publié le vendredi 09 février 2018 à 16h39

Le 25 janvier 2018, Elisabeth Revol et Tomasz Mackiewicz ont réussi un exploit : ils ont atteint le sommet du Nanga Parbat, dans l'Himalaya. Mais la joie est de très courte durée. "Tomek" a perdu la vue et respire de plus en plus mal. Elisabeth lance un SOS. Ils entament une descente difficile, Tomek est atteint d'ophtalmie des neiges et ne voit plus rien. Pendant neuf heures, Elisabeth aide son compagnon à descendre, jusqu'à 7 200 mètres où ils s'abritent pour la nuit, sans tente ni réchaud.

Le lendemain, elle reçoit la consigne de descendre seule. Un hélicoptère doit venir chercher son coéquipier, il ne pourra prendre qu'une seule personne à son bord. Il lui faut donc continuer la descente seule, pour que l'hélicoptère puisse revenir la chercher après avoir…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
16 commentaires - Hallucination, pied gelé... Elisabeth Revol raconte sa nuit seule à 6 700 mètres
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]