Grippe mortelle : des familles accusent l'EHPAD du groupe Korian de graves négligences

Grippe mortelle : des familles accusent l'EHPAD du groupe Korian de graves négligences
A lire aussi

FranceTV, publié le mardi 10 janvier 2017 à 17h08

13 de ses résidents sont morts de la grippe en 15 jours. La maison de retraite lyonnaise est aujourd'hui accusée de graves négligences par plusieurs familles, dont la fille d'une locataire de l'établissement.

Aline Farcy partage ses journées entre l'appartement de son père, dont elle s'occupe à plein temps, et la maison de retraite où sa mère est placée.



Comme d'autres familles, Aline Farcy dénonce des problèmes d'hygiène récurrents, selon elle. "J'ai trouvé des couches pleines d'excréments dans les couloirs, j'ai trouvé des crottes dans les tiroirs d'une table de nuit avec des urines que la voisine de ma mère a mise à la bouche" , explique-t-elle. Pour elle, c'est à la fois "une mentalité qui est installée dans l'établissement", et "le manque de personnel". Contacté par téléphone, le groupe Korian affirme que l'organisation de l'EHPAD, en personnel et en matériel, est conforme à la réglementation. Sur la question de l'hygiène, le groupe explique respecter toutes les procédures et n'avoir relevé aucune défaillance. Une enquête est actuellement en cours.
 
96 commentaires - Grippe mortelle : des familles accusent l'EHPAD du groupe Korian de graves négligences
  • à partir du moment où des entreprises privés gèrent des maisons de retraite, c'est que c'est rentable...très rentable!! Ils font du fric sur le dos des familles et sur le confort des personnes âgées...notre société dérive...se droitise....ça ne convient pas...

  • AGENT TECHNIQUE CHEZ KORIAN, y en a marre, maintenant ils veulent nous obliger a être vaccinés, c est encore le personnel qui va trinquer, ou est la liberté,
    j aimerai bien les voir ses gens qui critiquent les soins, venez passer au moins une journée avec les aides soignantes a faire 24 toilettes a 2,
    Ce qui nous motive dans ces établissements ce sont les résidents,Alors laisser nous travailler en paix , car après cette épisode, il vont nous pondes encore je ne sais qu elle audit ou protocole

  • philipo29 vous parlez mais voyez d'autre situation, dont la mienne, ma mère 95 ans j'habite à 850 kms, ma mère ne veut en aucun cas se rapprocher,les autres enfants aussi 600 kms d'elle. que faites vous dans ma situation??????????????????

  • encore un petit commentaire sur les EHPAD - évidement que ce n'est pas facile de gérer un centre, mais voyez vous, dans mon village nous avons eu en remplacement un EHPAD de toute beauté et tout neuf, géré par le public, il y a même un médecin, c'est le médecin du village qui a son cabinet de consultation dans les murs de cet EHPAD et qui est aussi le médecin de l'EHPAD, du moins pour les pensionnaires qui le souhaitent, en cas d'urgence il est là sur place, tout se passe très bien; Dernièrement il y avait une nouvelle directrice, qui ne convenait pas vraiment elle a été prié de voir ailleurs, sur ordre du conseil d'administration c'est à dire, le Maire, Conseiller départemental etc... vous voyez quand les choses sont bien organisé et supervisé cela peut bien se passer, mais il est vrai que les pensionnaires sont tous du coin et les familles veillent au grains!!!

  • Fût un temps ou les enfants prenaient soins des parents a la maison ! Maintenant on les mets dans des mourroirs parce que soit disant plus le temps de s'en occupés !!!!! Pour ceux qui ont besoin d'une aide médicale oui mais une majorité pourrait rester avec une aide a la maison ce qui ne couterait pas 3000€ en moyenne et créeraient du travail !!!!! Non on préfère croire qu'ils sont plus heureux las bas...... mon cul oui !!

    vous vous trompez!! vous n'avez jamais connu cette détresse, 2 parents agés de 94 et 97 , la mère bassin fracturé après une chute et impossibilité de remarcher en fauteuil roulant qui ne passait pas les portes, le père Alzheimer qu'on retrouvait à 4 h du matin en slip ds la rue!!!! nous avons essayer de les garder chez eux ,assistante de vie, kiné , infirmier docteur, pédicure , coiffeur à domicile , très cher!! et en plus personne le week-end , c'était moi qui était là pour les soigner , les nourrir très dur de les soulever pour les nettoyer! ma mère a été admise la première en maison de retraite , mon père a suivi et je peux vous assurer qu'ils étaient nettement mieux , déjà pour la propreté , ils mangeaient mieux l'après-midi , ils étaient avec d'autres personnes , ils discutaient , ils jouaient à des jeux et on les emmenaient en ballade, ils ont eu une fin de vie tranquille entourés de tout notre amour.

    Vous avez raison philipo29. Ca ne m'étonnerait pas d'ailleurs que ce soient les plus "humanistes" qui laissent leurs parents
    attendre la mort dans les mouroirs.

    Il faut savoir de quoi on parle avant d'écrire. Quidnovi à raison. Il y a des fois où vous ne pouvez pas faire autrement. Votre parent à besoin d'une attention de chaque minute car il est devenu ingérable. J'ai été atteinte d'un cancer, j'ai dû me résoudre à placer mon père. Mon cancérologue m'a dit que si je ne le faisais pas c'était moi qui allait y passer. J'ai dû faire un choix. Par contre la sécu m'a obligée à reprendre le travail vite fait. Je ne vois pas comment j'aurais pu faire autrement. Alors il ne faut pas critiquer les enfants, souvent il n'y pas d'autre solution. En revanche mon père lui ne s'est jamais occupé de sa mère alors qu'il était retraité et en excellente santé. C'est moi qui ait assumé. C'est aussi ça la réalité. Alors il est placé et bien je n'ai pas de scrupules.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]