Grippe: comment expliquer les 13 décès dans une maison de retraite à Lyon

Grippe: comment expliquer les 13 décès dans une maison de retraite à Lyon©BFMTV

BFMTV, publié le dimanche 08 janvier 2017 à 09h00

Treize personnes sont mortes de la grippe dans une même maison de retraite à Lyon, entre le 23 décembre et le 7 janvier, a annoncé ce samedi la ministre de la Santé Marisol Touraine qui a saisi l'Inspection générale des affaires sociales (Igas).



Sur 72 personnes ayant contracté la grippe à la date de samedi dans "l'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) Korian Berthelot à Lyon", 13 personnes, d'une moyenne d'âge de 91,5 ans, sont décédées et six sont encore hospitalisées, a précisé le ministère dans un communiqué.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
94 commentaires - Grippe: comment expliquer les 13 décès dans une maison de retraite à Lyon
  • 91.5 ans d'âge moyen, ça me semble un bon début d'explication.

  • réponse simple (sans avoir fait 8 ans de médecine) : l'age........

  • Soyons raisonnables. Ces personnes sont très âgées et fragiles et leurs décès, aussi tristes soient-ils pour les familles, est dans l'ordre des choses.

  • les vaccins de la grippe sont crées en fonction des virus des grippes précédentes alors lorsqu'il y a un nouveau virus c'est tout à fait inéfficace de se faire vacciner ! !
    Je travaillais dans un Hôpital et c'est le médecin conseil de la caisse agricole qui nous a prévenus de cela.
    Alors pour moi les vaccins anti grippaux c'est de l'arnaque ...................( et je ne me fais JAMAIS vacciner)

  • Dans ces EPHAD, c'est une misère à l'échelle humaine que l'on voit : on ne peut rien faire contre l'age, mais il devrait y avoir du personnel et des soins appropriés, nos anciens sont bien moins soignés que d'autres qui n'ont rien donné à la nation, je sais de quoi je parle pour avoir souffert d'une telle situation, il est vrai que je voterai pour celle ou celui qui n'oubliera pas nos anciens comme c'est le cas aujourd'hui.