Grèves : la CGT récolte 350.000 euros pour sa cagnotte de soutien

Grèves : la CGT récolte 350.000 euros pour sa cagnotte de soutien

La CGT a lancé sa "cagnotte de grève" fin mai

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 12 juin 2016 à 16h02

Les grévistes salueront sans doute l'initiative. La cagnotte ouverte fin mai par la CGT pour soutenir les salariés impliqués dans des grèves reconductibles contre la loi travail a dépassé les 350.000 euros, a annoncé dimanche le syndicat.



"Beaucoup de dons viennent de jeunes qui ont entre 20 et 30 ans et de retraités, pourtant pas touchés par le projet de loi, mais solidaires du mouvement", a détaillé le secrétaire général de la fédération Info'com (information et communication), Romain Altmann. Sur les 350.000 euros récoltés, "actuellement, plus de 158.000 euros ont été ou sont en cours de versement et de distribution aux salariés concernés", précise la CGT Info'com dans un communiqué.

Le prochain chèque, compris en "15.000 et 20.000 euros", doit être remis lundi après-midi aux employés de l'usine de traitement des déchets d'Ivry-sur-Seine/Paris13, en grève depuis deux semaines. L'initiative lancée par la CGT Info'com, Air France, Goodyear et SIP (imprimerie de la presse), le 24 mai, au moment des premiers appels à des grèves reconductibles dans les raffineries, est destinée à aider "tous les salariés", même ceux venant d'autres syndicats que la CGT ou non syndiqués, avec une indemnité moyenne de 30 à 50 euros par gréviste et jour de grève.

MOBILISATION "ENORME" A VENIR

Pour la première fois en plus de trois mois de contestation, les opposants au projet de loi travail vont converger mardi sur Paris pour une journée de "mobilisation nationale" que la CGT prédit "énorme". A ceux qui "spéculent" sur la démobilisation, "nous allons faire la démonstration" d'une mobilisation "comme nous n'en avons jamais connue depuis quatre mois", a lancé samedi le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez.

Quelque 450 cars avaient été affrétés samedi en région parisienne, selon lui, pour que les contestataires puissent rejoindre le cortège dans la capitale, qui partira vers 13H15 de la place d'Italie pour rejoindre les Invalides, à l'appel de l'intersyndicale (CGT, FSU, FO, Solidaires, Unef, UNL, Fidl). Des actions en province sont aussi prévues. Philippe Martinez espère rassembler davantage de monde qu'au pic de la mobilisation, le 31 mars, où près de 390.000 personnes avaient manifesté dans 250 villes, selon les autorités, 1,2 million selon les organisateurs.

 
48 commentaires - Grèves : la CGT récolte 350.000 euros pour sa cagnotte de soutien
  • c est tout ??? tout juste de quoi refaire la peinture et la moquette de 3 ou 4 bureaux de '''cadres''' de la cgt mais
    pas plus !!! quelle misere .........!!!

  • Aie Aie Aie heureusement que je ne susi pas a Paris mardi .. J'y étais jeudi et vendredi ça m'a suffit.

  • Je ne me fais aucun soucis pour les grévistes qui supporteront "ad minima" la perte de salaire des jours de grève. Ce ne sont pas les 350 000 euros qui y suffiront!

  • La CGT fonctionne avec l'argent de nos impôts. Il faut que le gouvernement cesse d'attribuer des subventions à ce syndicat gaucho, anarchiste et dangereux.
    Les dons récoltés peuvent également servir à rembourser les commerces qui ont subi des dommages et des dégâts, et puis le gouvernement peut aussi taxer ce syndicat en leur montrant la facture des matériels publiques endommagés, cela ne serait que justice.

  • beaucoup de baratin dans tout ça!!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]